La première pierre du foyer pour sourds et aveugles

Calonne-Ricouart inaugure en série

Hier, la première pierre du foyer pour sourds et aveugles a été posée à Quénéhem. L’après-midi a aussi été l’occasion de trois ouvertures : piste de roller-skate, parc animalier et foire commerciale.

« Mes pensées vont à Lydia, Romain, Stéphane, Arnaud et les autres. » Anne-Marie Duez, présidente de l’Association pour la création et la gestion d’établissements et de services pour sourds et aveugles (ACGESSA), a rappelé le souvenir d’enfants trop tôt disparus. Ils ne verront pas que le projet que porte l’association depuis dix ans a abouti. Hier, sur la friche Quénéhem, la première pierre du foyer pour adultes sourds et aveugles a été posée. Les partenaires politiques de ce dossier, mais aussi des représentants de l’AFTAM, une association qui gérera les lieux, étaient nombreux.
Si l’investissement d’Anne-Marie Duez dont la fille, Anne-Rosalie, est handicapée, a été salué, l’engagement du maire de Calonne-Ricouart aussi. Pour les familles des personnes handicapées, il s’agissait là d’un grand pas en attendant l’ouverture effective en 2004. A quelques mètres de Calonnix, l’établissement donne une autre dimension au parc.
Le terrain de roller-skate et le parc animalier, inaugurés hier, participent aussi à la logique de développement de ce pôle. Mais si le premier est déjà praticable, le second n’ouvrira véritablement qu’en juin. Lamas, émeus, juments, poneys, chèvres et autres cochons du Vietnam sont depuis trois ans les voisins de la volière. Le public devrait pouvoir les approcher avant la fin de l’année scolaire.
Pour le dernier volet de cette série d’inauguration, les officiels ont ensuite coupé le ruban de la foire commerciale. Quarante participants sont installés au gymnase Gagarine jusqu’à aujourd’hui.

28/04/2002

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.