La main des sourds

Un spectacle en langue des signes

L’Adepeda tente de faciliter l’intégration des enfants déficients auditifs, et informe leurs parents. Hier, la plupart des familles adhérentes ont partagé un goûter. Et assisté à un spectacle en langue des signes.

Au cours dune réunion des parents denfants sourds
Au cours d’une réunion des parents d’enfants sourds

Un spectacle constitué de petits sketches en langue des signes : c’est ce qu’ont proposé, hier, une douzaine d’enfants sourds à l’occasion de la galette des rois de l’association départementale des parents d’enfants déficients auditifs (Adepeda). Préparées avec l’aide du professeur Fabrice Monmarchon, ces saynètes constituaient le clou d’une après-midi d’échange.

L’association présidée par Michel Kerdiles rassemble environ 80 familles. Son objectif depuis sa création, en 1977 : informer les parents, « qui sont souvent livrés à eux-mêmes ». Langue des signes, appareillages HF, « nous leur expliquons tout ce qui peut faciliter la communication, ainsi que leurs droits ». Au plan régional, l’Urepeda soutient les adultes sourds en recherche d’emploi.

C’est toute une chaîne de la solidarité, qui traduit cette « vocation sociale ». Ainsi, des cours de langue des signes sont dispensés aux parents, afin qu’ils puissent communiquer avec leurs enfants.

­ Contact : Adepeda, 21, rue de l’Eau-Blanche, zone de Kergonan.

Source : http://www.ouest-france.fr © 15 Janvier 2002 à Brest

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.