La nuit du 9 au 10 août 2001

Dans la nuit du 9 au 10 août, le quartier général de la police palestinienne à al-Tireh, à l’ouest de Ramallah, a été la cible de tirs de missiles durant la nuit, par un avion de combat F-16. Ces tirs n’ont fait aucun blessé, le bâtiment ayant été évacué à l’avance, mais il a été totalement détruit, et 15 maisons proches ont subi des dégâts, de même que les réseaux de distribution d’eau, d’électricité et du téléphone… Témoignage d’une coopérante.

Il y a Faysal, un jeune sourd-muet d’une vingtaine d’années, qui s’est marié il y a un an et qui a maintenant une petite fille. Il y a Yaakoub, sourd-muet aussi, qui doit approcher la cinquantaine. Contrairement à Faysal, il n’a pas été scolarisé, il ne sait donc pas lire et écrire et «parle» dans une langue des signes de son cru, ce qui rend la communication avec lui difficile mais ô combien créative et amusante; son sens de l’humour est légendaire. Lui aussi est marié et a un petit garçon. Il y a Georges, qui lui est muet sans être complètement sourd; à ceci s’ajoute un léger handicap mental et un côté joyeux farceur qui fait qu’on ne sait jamais trop s’il ne comprend pas ou s’il plaisante. Il y a Tony et Mohammed, de grands enfants de 22 ans, Hazem, dont le bras gauche est atrophié – ce qui ne l’a pas empêché de se marier la semaine dernière, Mohannad, un petit apprenti sourd-muet qui vient deux jours par semaine, et Ma’moun, un homme de 35 ans qui, lors du centre aéré du mois de juillet, était tout content de patauger dans la peinture avec des gamins de 8-10 ans. Et il y a les deux Sami.

Source : ? – 15 Aout 2001

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.