L’association « Sourdine » veut se faire entendre

Dimanche dernier, une dizaine d’adhérents de l’association des malentendants et devenus sourds du Finistère, « Sourdine », se sont réunis pour la première fois depuis leur départ de l’association lorientaise « Oreille et Vie ».

Le rôle de « Sourdine » est d’aider les malentendants et devenus sourds à s’épanouir mutuellement, quand un problème survient. Cette nouvelle association du Finistère a le soutien de « Oreille et Vie » du Morbihan. Une étroite collaboration s’est aussi liée avec l’association des Côtes-d’Armor. Cette dernière a fait savoir à Yves Crenn, président de « Sourdine », son intention de vouloir travailler ensemble, car « plus les associations bretonnes seront fortes et surtout représentatives au sein du Bucodes, qui a ses aises au ministère de la Santé, plus nous avons de chance d’être reconnus au sein du ministère concerné ».

Se faire entendre

Pour les associations, se faire entendre auprès des politiques n’est pas chose facile. « Il faut qu’ils prennent un maximum de considération en matière de prise en charge du matériel spécifique des déficients auditifs. C’est-à-dire prothèses, boucles magnétiques, amplificateurs téléphoniques, remboursements des piles, des casques d’écouteurs, des installations dans les lieux publics, de fax, et même au titre des téléphones publics », explique Yves Crenn. Il poursuit : « D’autre part, il serait souhaitable que nos élus prennent notre avis au sujet des installations spécifiques lorsqu’ils construisent de nouvelles salles de réunions ou bâtiments publics (théâtres, cinémas), pour que les malentendants puissent en profiter comme tout le monde ». Et d’ironiser : « Pourquoi ne nous rendraient-ils pas ces petits services ? Lorsqu’il s’agit de se rendre aux Impôts, ils savent bien nous faire entendre ou comprendre les sommes à payer… ».

Une situation
difficile à accepter

Pour une personne ayant déjà entendu auparavant, devenir sourd est une situation difficile à accepter, aussi bien psychologiquement que matériellement. « Ce n’est pas une tare ». L’association est là aussi pour résoudre cet enfermement que subissent ces personnes. « Plus on en parle dans son entourage, et moins les problèmes sont difficiles à surmonter ». Faire partie d’une association est un atout supplémentaire. « En plus du soutien psychologique et moral, elle peut, le cas échéant, vous guider vers les meilleurs professionnels de l’audition et vous aider à remplir un dossier qui sera le mieux adapté à votre situation ».

Les manifestations
à venir

L’association « Sourdine » a déjà prévu plusieurs dates de manifestations : le 20 janvier, la galette des Rois au restaurant scolaire de Fouesnant, à 14 h. Le 13 juillet, le concours de pétanque avec la participation de La Pétanque fouesnantaise, suivi d’un moules-frites.
La Journée nationale de l’audition sera un des points forts de ces manifestations. D’autre part, des réunions de travail entre les trois bureaux bretons (Côtes-d’Armor, Finistère et Morbihan) sont à l’étude.
En cours d’année 2002, l’association organisera deux ou trois colloques d’informations ou des forums.
Dates des permanences à la CCPF à Fouesnant : les samedis matins, de 10 h à 12 h, le 12 janvier, 9 février, 9 mars, 13 avril, 11 mai, 8 juin, 14 septembre, 12 octobre, 9 novembre et 14 décembre 2002.
La prochaine réunion aura lieu à la salle du conseil municipal de Fouesnant, le 3 février, de 10 h à 12 h.

Pour tous renseignements, sur l’association « Sourdine », téléphone et fax au 02.98.50.60.28 ou le 02.98.94.96.73.

28/11/2001

1 commentaire
  1. Lil Moreau dit

    Bonjour,

    Dans votre association, vous connaissez peut-être des personnes ayant besoin d’un soutien psychologique .?
    Si cela peut les interesser, je propose des consultations psychologiques par mail (vous pouvez consulter mon site internet pour avoir toutes les informations).
    J’aimerai avoir votre avis à ce sujet.

    Merci de votre attention
    Bien cordialement
    Lil Moreau

    Bien sincèrement

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.