Les bénévoles ont retroussé leurs manches

Samedi après-midi, la Maison des sourds a été inaugurée dans un local entièrement rénové

Au 6, rue de la République, ils étaient nombreux, samedi, à s’être déplacés pour effacer le nom du Cercle des silencieux d’Arras et le remplacer par sa nouvelle appellation : la Maison des sourds, un local qui a été entièrement rénové et qui accueille désormais l’association Trèfle et l’ASSA sports (une association sportive des sourds).
La Maison des sourds, puisque tel est aujourd’hui son nom, a été fondée en 1957 grâce à la volonté commune de Régis Roger, Alfred Percheval, Michel et Gérard Declercq, Eugène Deleury, Émile Strohmenger, Robert Petit et Marcel Lefebvre. Agrandie en 1985, la Maison a connu pendant deux ans une période de travaux avec l’aide des bénévoles. Mais dix ans plus tard, en 1997, tout était à refaire. L’ampleur de la tâche n’a pas découragé l’association et tout a commencé par l’installation du chauffage central et de l’électricité. Les nouveaux travaux ont été en partie financés par le conseil général. Un prêt a été contracté pour le reste, aucun service public ou commune n’ayant accepté de mettre la main à la poche. L’aménagement intérieur de la Maison fut assurée encore une fois par les bénévoles.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.