Amicale des sourds : une chaîne TV sous-titrée attendue

L’assemblée générale s’est déroulée en présence de René Bruneau, secrétaire du mouvement des sourds de France.

L’amicale des sourds du Finistère a tenu dernièrement son assemblée générale. Bilan de la saison écoulée et projets de l’année 2001-2002 furent présentés à cette occasion. L’information la plus importante concerne la naissance prochaine de TVST (télévision en sous-titrée sur Canal satellite).

Samedi 6 octobre, à son siège social, 1, rue du Dauphiné, l’amicale des sourds du Finistère a tenu son assemblée générale ordinaire.

C’est en présence du secrétaire du mouvement des sourds de France, René Bruneau, représentant le président Patrick Ligier que Lionel Cloître a présidé la réunion en informant la vie de l’association finistérienne. Joël Chevalier, secrétaire de l’amicale, a dressé le bilan des activités de l’année 2000-2001 ; pratiquement toutes les festivités prévues durant la saison se sont bien déroulées. Lotos, soirée Halloween, randonnées pédestres, visite de la caserne des pompiers de Kerallan à Brest, concours de billard, et principalement visite de la Villette à Paris ont plu aux adhérents. La trésorière, Michèle Le Guen, a dressé le bilan financier et présenté le budget prévisionnel pour 2001-2002.

Ensuite, les adhérents ont posé diverses questions pour l’avenir de l’amicale. L’information majeure de cette assemblée générale restera l’information concernant la naissance de TVST (télévision sous-titrée) sur Canal satellite dont le début des émissions aura lieu le 19 novembre 2001. Dès que les détails seront définitivement établis, l’amicale donnera toutes les informations nécessaires aux adhérents de l’amicale. IL est à noter également que le conseil d’administration 2001-2002 est identique à celui de la précédente saison.

Source : www.ouest-france.fr © 15 Octobre 2001

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.