Des fonctionnaires formés à la langue des signes

Sept fonctionnaires lorrains viennent d’intégrer une formation de cent cinquante heures d’apprentissage de la langue des signes. Le stage se déroule dans les locaux de l’Union régionale des associations de parents d’enfants déficients auditifs, à Nancy.

NANCY.- Lorsque Bernadette Malgorn, le préfet de région, a lancé: “Les sourds sont des citoyens comme les autres”, elle ne se doutait pas du chemin qu’allait faire cette petite phrase. C’était en 1999, à la fin d’un discours ouvrant la semaine sur la surdité. Deux ans plus tard, sept fonctionnaires lorrains de différents services de l’État viennent d’intégrer une formation de cent cinquante heures d’apprentissage de la langue des signes. Le stage se déroule dans les locaux de l’Union régionale des associations de parents d’enfants déficients auditifs, URAPEDA, à Nancy. “Le but de cette initiative est d’avoir dans les diverses administrations une personne ressource capable de communiquer avec les personnes sourdes”, explique Martina Richard-Tournois.

Informer les sourds

Documentaliste à la préfecture de la Moselle, c’est elle qui a dit chiche à Bernadette Malgorn après son discours. Martina parle la langue des signes. Elle connaît aussi toutes les difficultés que rencontrent ces déficients auditifs dans leur quotidien. Le préfet a relevé le défi. Martina a suivi une formation à Paris et est devenue personne ressource à la préfecture de Metz. Puis, avec le soutien de l’URAPEDA, elle a travaillé à la mise en place d’une formation pour d’autres fonctionnaires afin que ceux-ci soient à leur tour capables d’accueillir, d’informer les sourds qui connaissent la langue des signes. La formation a débuté avant-hier, elle s’achèvera en mai prochain. Dispensée par un professeur elle-même sourde, elle va donner aux stagiaires les bases de la langue des signes. Ces rudiments leur permettront de devenir à leur tour personne ressource dans leurs diverses administrations.

16/10/2001 à Nancy

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.