La main des sourds

Une banque fait signe aux sourds

ALBI (81) : Le Crédit agricole innove dans l’accueil des sourds et malentendants

Il y a des signes qui ne trompent pas. Ces lèvres qui dessinent un « merci » satisfait, ce sont celles de Marie, 46 ans, sourde de naissance, mariée, et mère de deux enfants entendants.

Marie est venue de Puygouzon pour tout savoir sur les intérêts comparés d’une sicav en action et d’un fond commun de placement. Une démarche rendue presqu’agréable pour elle depuis qu’une agence du Crédit agricole a ouvert un espace de conseils bancaires pour les sourds et malentendants, avenue Charles-de-Gaulle à Albi.

En face d’elle, Florence Resplandy prend le temps d’articuler ses explications car Marie sait lire sur les lèvres. Mais ce qu’elle apprécie par dessus tout, c’est la présence de Josiane Salmon à ses côtés. Tous les mercredis et tous les samedis, Josiane assure en effet la traduction en langue des signes pour tous les clients sourds et malentendants qui ont pris rendez-vous. Une présence importante pour Marie qui vit avec passion « le respect » qu’elle a ressenti dans cette banque pour les problèmes des sourds.

Ses mains s’animent. Et Josiane -elle-même malentendante- traduit aussitôt. « Avant, j’avais des problèmes. La succession, les plans d’épargne, tout ça je n’y comprenais rien. Ici, je peux demander toutes les explications que je veux. »

Petite pause. Et les mains de Marie reprennent leur joyeuse danse. « Pour moi, c’est une question de respect pour les sourds. Quand il y a un interprète, on se sent bien accueilli, comme ici, ou aux impôts où il y a aussi un interprète. Mais sinon, les communications sont très difficiles pour nous. »

Josiane reprend la parole, à son compte cette fois. Employée du Crédit Agricole à Montauban, c’est elle qui a proposé à Francis Ruffel, le directeur de l’agence, de monter cet accueil à Albi pour les déficients auditifs. Un département qui accueille la deuxième plus forte communauté sourde de la région après la Haute-Garonne (1).

« L’écriture bancaire est trop complexe, trop technique pour que l’écrit suffise. Avec la langue des signes, j’essaie de lui donner des images. C’est plus visuel et donc plus clair. »

Marie approuve de la tête. Mais, en dehors du Crédit agricole, elle souhaiterait que ce soit aussi évident pour d’autres administrations que les impôts. L’exemple viendra-t-il donc du privé? Ce serait dommage que le service public fasse la sourde oreille aux revendications légitimes de ses clients malentendants. Des clients qui sont au nombre de 24.000 dans le Tarn.

______

(1) On estime le nombre de sourds et malentendants à 73.000 en Haute- Garonne, à 24.000 dans le Tarn, à 18.000 en Aveyron, à 14.000 en Tarn-et-Garonne…
Les permanences

L’espace de conseils bancaires pour les sourds et malentendants est ouvert le mercredi et le samedi, de 8 h 45 à 12 heures et de 13 h 30 à 16 heures. Il est animé par un interlocuteur qui pratique la langue des signes et la lecture labiale, assisté d’un conseiller financier. Cet espace du Crédit Agricole se trouve 11 avenue Charles-de-Gaulle à Albi. Vous pouvez prendre rendez-vous en téléphonant au 05.63.49.16.70.

Source : http://www.ladepeche.fr © 18 Février 2001 à Albi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.