La main des sourds

Sourds et déficients auditifs : une chaîne télé sous-titrée

L’Association des sourds et malentendants de Cornouaille fêtait les Rois, dimanche, au centre social des Abeilles. Grande nouvelle : une chaîne de télévision, entièrement sous-titrée, commencera à émettre à la fin mars ou début avril.

L’Association des sourds de Cornouaille a changé de nom. Elle s’appelle désormais l’«Association des sourds et déficients auditifs de Cornouaille», l’ASDAC. Le siège social demeure 5, rue Frédéric-Le Guyader, à Quimper-Accueil. Depuis un an maintenant, les sourds y disposent d’un local. «Nous devons cette salle de réunion à Mme Garros, adjointe à la solidarité et à l’action sociale, elle soutient notre association», explique le président Patrick Le Coz. «Nous sommes une quarantaine d’adhérents et nous nous rencontrons cinq fois l’an : pour un repas annuel, un tournoi de pétanque, en juin pour un banquet, et mars pour un buffet campagnard. Et, comme aujourd’hui, pour la galette des Rois».

«C’est dur les relations sociales»

Le président explique l’importance pour les sourds de pouvoir se rencontrer. «Nous pouvons ainsi casser notre isolement. Les sourds n’osent pas sortir. Il n’est pas facile de s’expliquer, on est souvent mal compris et nous avons l’impression que les gens ne font pas d’effort». Une délégation a été reçue samedi dernier par Jean-Claude Joseph, premier adjoint au maire et vice-président du conseil général. «Il nous a annoncé que plusieurs travailleurs sociaux du conseil général vont apprendre la langue des signes, dans le cadre de la formation continue. C’est un voeu très pressant de nos associations. Nous souhaitons que, dans les administrations, se développe l’apprentissage de ce moyen de communication. Les personnes sourdes ou devenues sourdes ont besoin d’un interprète, pour certaines démarches où il faut s’expliquer et répondre à des questions. A la CAF, aux impôts, à la mairie, à la poste, ce serait bien que d’autres personnes apprennent la langue des signes», commente le président.

La télé plus accessible

Grande et bonne nouvelle pour les sourds : une chaîne de télévision va émettre entièrement en sous-titre. Ce sera TST, Télévision sous-titrée. Patrick Le Coz dit l’importance de cette création. «La plupart d’entre nous sommes équipés de paraboles. Mais le manque de texte est très frustrant. Début avril, nous allons pouvoir regarder une télé à tout moment compréhensible. Cela va changer la vie de beaucoup d’entre nous». A propos de télé, les adhérents quimpérois de l’Association des sourds ont reçu, dimanche après-midi, la visite d’une speakerine : Laure est venue les voir et s’est adressée à eux. C’est elle qui, sur France 2, traduit en langue des signes les questions orales des parlementaires au Gouvernement, lors des retransmissions hebdomadaires de ces rencontres politiques. Journaliste, elle travaille également pour l’émission «L’oeil et la main» sur la 5. Laure exerce sa profession à Paris, mais elle est basée en Centre-Bretagne, et souhaite se rapprocher du monde des malentendants du Finistère. Le local de l’Association des sourds et déficients auditifs de Cornouaille est ouvert à toutes les personnes sourdes. L’adresse, 5, rue Frédéric-Le Guyader à Quimper. Permanence tous les 15 jours, le samedi après-midi, de 16 h à 22 h. Fax et Minitel pour joindre le président Patrick Le Coz, 02.98.64.32.62.

Source : http://www.letelegramme.com © 16 Janvier 2001 à Quimper

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.