La main des sourds

Voile : les Glénans sous le signe des sourds et malentendants

Comme toutes les activités économiques liées à la mer, le Centre nautique des Glénans dont les principales bases se situent à Concarneau et dans l’archipel des Glénan, a subi aussi les incidences de la marée noire de l’Erika.

Mais l’heure n’est pas au catastrophisme et pour 2001, la première école de voile d’Europe, dans le but de rendre accessible à tous la pratique des sports nautiques, met en place de nouvelles formules de stages et d’activités sur de nouveaux bateaux.

Le langage des signes

En accueillant de façon régulière des jeunes défavorisés, comme pour les croisières des villes qui ont permis de faire naviguer des jeunes des cités «chaudes» de la région parisienne et des grandes métropoles, le centre nautique, entend «contribuer à renforcer le lien social» . Ainsi, cet été, l’île de Fort Cigogne, au centre de l’archipel des Glénan, sera le terrain d’une expérience nouvelle. A l’initiative d’une monitrice du centre nautique, des stages seront ouverts aux sourds et malentendants. Cours théoriques et pratiques sur les voiliers seront dispensés en français, en langues des signes. C’est une première.

Source : http://www.letelegramme.com © 26 Décembre 2000 à Quimper

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.