Les enfants sourds défendent leur langue

0

« Le langage des signes est la langue naturelle des sourds, explique Lætitia. Pourtant, par manque d’information, la plupart des gens le considère comme une solution ultime en cas d’échec de toutes les autres méthodes d’oralisation ».

Mère d’une petite fille sourde de 6 ans, Lætitia Esman, a rejoint hier, à Toulouse, la manifestation des membres de l’association des parents d’enfants sourds. Le cortège, parti de la place Esquirol en début d’après-midi, a traversé silencieusement toute la ville pour se rendre dans la rue Achille- Viadieu à l’inspection académique de l’enseignement spécialisé. Réunissant une quarantaine de familles, l’association réclame depuis plusieurs mois, l’agrandissement d’une classe bilingue.
Cinq enfants sans école

« Depuis 15 ans, il existe à Toulouse une classe qui permet à nos enfants de suivre leur scolarité au même rythme que les autres élèves, de la maternelle à la terminale. Mais cette structure, unique en France, sature. Cette année, cinq enfants sourds risquent de ne pas pouvoir s’inscrire en maternelle. C’est inadmissible et injuste », explique Lætitia. Actuellement, quatre enfants sont inscrits en maternelle, dix en primaire, huit en collège et les huit plus grands, au lycée des Arènes. Mais cinq de leurs camarades sont, aujourd’hui encore, sans école bilingue pour la rentrée prochaine. Hier, l’inspection académique, ne souhaitait pas s’exprimer sur ce dossier.

Source : http://www.ladepeche.fr © 06 Juillet 2000 à Toulouse

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.