Une permanence pour ne plus faire la sourde oreille à sa surdité

L’association des devenus sourds et malentendants des Côtes-d’Armor vient d’ouvrir une permanence à Lannion. Anne-Marie Bourdet qui l’assure, apporte tout aussi bien des renseignements pratiques qu’un soutien moral à toutes les personnes confrontées à des problèmes d’audition. « La plupart des gens qui deviennent sourds ou malentendants ont tendance à s’isoler, constate Anne-Marie Bourdet. Il faut qu’ils reconnaissent leur handicap et le fassent savoir à leur entourage. » Ce dernier peut les aider en respectant quelques règles de base : parler en face, faire des phrases claires et courtes, etc. L’association des devenus sourds et malentendants des Côtes-d’Armor constitue elle aussi un formidable recours. Elle a décidé d’ailleurs d’ouvrir une permanence le 2 e jeudi de chaque mois, de 14 h à 17 h au 2, rue de Kérampont. « Je tiens à la disposition des gens des informations pratiques, explique Mme Bourdet qui a bénéficié d’un implant cochléaire. Il existe aujourd’hui des tas d’équipements pour la maison qui permettent d’améliorer le quotidien. Je peux également fournir la liste des médicaments ototoxiques. » L’association permet à travers des réunions très ponctuelles aux sourds et malentendants de se retrouver. Ils peuvent ainsi rompre leur isolement et partager leurs difficultés. Faisant partie d’un réseau national, le Bucodès Surdi-France, l’association mène également des actions de sensibilisation auprès des pouvoirs publics et des médias. « Nous aimerions par exemple que la profession de preneurs de notes soit développée, précise-t-elle. Nous agissons également pour que la télévision sous-titre beaucoup plus ses émissions. » Les problèmes de surdité doivent être mieux pris en compte par ceux qui entendent. Tel est le message que veulent faire passer l’association et le Bucodes Surdi-France.

Source : http://www.letelegramme.com © 27 Avril 2000 à Lannion

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.