La main des sourds

L’histoire des sourds en Bretagne racontée au centre social

L’amicale des sourds du Finistère avait programmé samedi dernier, dans la salle Outremer du centre social de Bellevue,
une conférence débat sur « L’histoire des sourds en Bretagne ». Organisée par l’association Etienne de Fay d’Orans, cette matinée était animée par Bernard Truffaut, historien et conférencier. Devant une bonne centaine de participants, ce dernier a exposé quelque trois siècles d’histoire, depuis l’année 1712 lorsque l’abbé de l’Epée a apporté le langage des signes. Au fil du temps, on retiendra que de nombreux sourds se sont illustrés en Bretagne, et ceci dans maints domaines : la médecine, les arts, et la culture. Plusieurs écoles pour sourds ont été créées, dont en 1975, celle de Brest, à l’école de la Pointe, à Recouvrance. Honneur à l’un d’entre eux : Paul Burkel président de l’association des sourds de Brest. Dans les locaux de l’association, rue du Dauphiné à Bellevue, on peut voir en photos le parcours de cet homme qui, de 1940 à 1945, aura été le seul sourd français engagé dans les forces navales françaises libres. Embarqué sur le cuirassé « Courbet », il sera ensuite charpentier sur vedettes rapides, et débarquera le 25août 1944 sur les côtes françaises. Paul Burckel a reçu de multiples décorations par sa participation à la libération du territoire national. L’actuel président de l’amicale des sourds de Finistère est Lionel Cloître, qu’il est possible de contacter au secrétariat de l’association, 1, rue du Dauphiné, à Brest.

Source : http://www.letelegramme.com © 08 Février 2000 à Brest

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.