Un mariage à Querrien

0

C’est la première fois qu’une cérémonie de mariage est célébrée dans la chapelle de Querrien. Haut-lieu de pèlerinage, cet édifice n’a pas pour vocation d’accueillir de telles réunions de famille. Cependant, l’évêque de Saint-Brieuc, Mgr Lucien Fruchaud, l’a autorisé à titre exceptionnel, et pour cause : le 15 août 1652, la Vierge Marie apparaissait à Jeanne Courtel, petite bergère de 12 ans, sourde et muette de naissance. A la première apparition, l’adolescente fut guérie de son infirmité et Notre-Dame demanda de construire une chapelle en ce lieu. 346 années plus tard, le jeudi 13 août 1998, Sandrine Courchay, sourde et muette aussi, a souhaité se marier dans cet édifice avec M. Yannick Bedin, interprète en langage des signes. Ce choix hautement symbolique a été accepté par Mgr Fruchaud et la cérémonie religieuse a été célébrée par l’abbé Joseph Ruello et l’abbé camerounais Michel Téné. Ainsi, au son de la cornemuse et de la bombarde, les deux jeunes gens se sont unis devant leurs familles respectives et quelques amis, victimes du même handicap. Sandrine Courchay est âgée de 25 ans, elle habite Grenoble où elle exerce la profession de technicienne de laboratoire en chimie. Yannick Bedin a 30 ans, est originaire de Locmiquélic dans le Morbihan, et est donc interprète pour mal-entendants. Yannick Bedin et Sandrine Courchay devant la chapelle.

Source : http://www.letelegramme.com © 17 Aout 1998 à Querrien

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.