La main des sourds

Jérémy Omnes reprend les cours de langage gestuel

Dans les locaux du Yacht-Club de Carnac, Jérémy Omnes présentait, vendredi soir, sa démarche : améliorer la communication et les relations entre les sourds et les entendants. Pour cela, Jérémy a créé une association dont il est le président, « EAR », il y enseigne les rudiments du langage gestuel. Jérémy est né en mai 1977, à Auray, et vit à Carnac, à Poulperson. A l’âge de deux ans, ses parents trouvèrent bizarre de le voir répondre à leurs sourires, mais de ne pas réagir aux bruits et à son appel. Cependant, ils l’inscrirent à l’école des Korrigans, des professeurs en maternelle remarquèrent vite certaines anomalies dans son comportement : aucune réaction aux sons, aux bruits. Un médecin consulté confirma sa surdité profonde. Ses parents, alors, rencontrèrent Huguette Marion, qui leur a conseillé le centre Gabriel-Deshayes, à Auray; et, à quatre ans, Jérémy suivit les cours de cette école spéciale, tout en cherchant, à sa façon, de communiquer avec le monde des entendants. En 1980, ses parents l’amenèrent consulter un audioprothésiste parisien, qui put établir un degré de sa surdité. Depuis, Jérémy est équipé d’un appareil lui permettant de distinguer quelques sons. Passionné de mécanique, Jérémy effectue un stage de mécanique de bateau et de voiture. C’est l’échec : « Les sourds ne peuvent pas entendre le bruit profond du moteur, les réglages sont impossibles ». Il se tourne alors vers un BEP/ACC (Comptabilité et bureautique) et vers l’électricité et ses métiers. Entre-temps, il trouve un emploi au Yacht-Club de Carnac, au département sportif. Il veut assumer pleinement son handicap, et vivre normalement. Certes, il lit couramment sur les lèvres, mais « cela n’est pas suffisant pour communiquer ». Vendredi soir, il recevait, entre autres, Mme Monique Thomas, clerc de notaire, et s’occupait d’accompagner des enfants aux lourds handicaps en pèlerinage à Lourdes. Dans l’un de ceux-ci, un enfant déjà bien handicapé attira son attention par son isolement, Monique Thomas fut dans l’impossibilité de communiquer avec lui le temps du pèlerinage. Ayant appris l’expérience tentée par Jérémy, elle s’est inscrite à ses cours. Pour joindre Jérémy, écrire 23, rue de Poulperson, ou utiliser le Minitel, 02.97.52.10.54. Il est aussi en relation avec l’Apaes, « Association des parents et amis d’enfants sourds ». Jérémy s’entretient avec l’une de ses nouvelles élèves : Monique Thomas.

Source : http://www.letelegramme.com © 26 Octobre 1996 à Auray

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.