Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
<> <>
Hauts de Seine Habitat

ITALIE LA JALOUSIE TUE MÊME A L’HOSPICE

Un pensionnaire d’une maison de retraite de Teramo (centre de l’Italie), âgé de 70 ans, a tué hier un autre retraité âgé de 83 ans, qui faisait des avances très poussées à sa « fiancée » de 65 ans, partiellement sourde-muette. Vito Ferretti a assassiné Domenico Antonini à coups de couteau dans le ventre. Son rival, un veuf âgé de 83 ans, est mort durant son transport à l’hôpital. La femme au centre du drame, Iolanda Di Giovannantonio, a raconté à des journalistes son histoire d’amour avec Vito Ferretti née à l’hospice, demandant en pleurs s’il allait passer le reste de sa vie en prison. Elle a qualifié la victime de « personne vulgaire » qui importunait toutes les femmes de l’hospice « De Benedictis », mais elle en particulier, n’hésitant pas à exhiber ses attributs à plusieurs reprises. Vito Ferretti, exaspéré, avait porté plainte contre lui en avril dernier. Puis, il y a une dizaine de jours, il s’est acheté un couteau pour l’intimider. « Je lui ai demandé de pas porter ce couteau sur lui, pour éviter qu’il n’arrive quelque chose de grave », a déclaré Iolanda Giavannantonio. Arrêté en état de choc, le meurtrier devait être interrogé par le parquet.

Source : http://www.letelegramme.com © 22 Aout 1996

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.