Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

Une première à l’élection de Miss France

Cette porte qu’on a ouverte, il ne faut plus jamais qu’elle se referme ».Andrée Michon, présidente du comité Miss Rhône-Alpes, souligne la première que représente la candidature de Stéphanie Pouchoy à l’élection de
Miss France 96. Blonde pulpeuse de 19 ans, 1,74 m, passionnée de moto, fan de Claudia Schiffer et de Jean-Pierre Papin, Miss Pays de l’Ain est sourde. Depuis une bronchite mal soignée à treize mois, Stéphanie parle avec un filet de voix grave, ses mains gracieuses et tout son corps. « Petite, elle était déjà très volontaire ; elle savait comment bouger, se comporter, s’habiller », confie sa maman. Son désir d’être mannequin l’amène à l’ISREM, école de mannequin à Lyon, puis dans les concours de beauté locaux. Pendant les défilés, ses gestes spontanés mettent en valeur les vêtements. Tout s’accélère lorsqu’elle devient Miss Elégance à l’élection de Miss Dombes 94. Andrée Michon fut d’abord sceptique : « Une Miss devait pouvoir parler ». Une rencontre avec Stéphanie et sa mère lui donne envie d’aider la jeune fille, déterminée et pleine de vie : « J’ai changé à son coruact. C’est un vrai petit clown ; elk vous pince, vous chatouille, elle a toujours envie de rire». Autour de Stéphanie régnait comme une aura de protection lors de l’élection Miss Pays de fAi». La deuxième dauphine confie même à Andrée Michon qu’elle souhaite que Stéphanie soit élue : « C’est très rare de provoquer de tétiez émotions dans le monde des Miss. Les gens ont tous levé les bras en l’air pour l’appiaudir à la manière des sourds ». Depuis son élection comme Miss Pays de l’Ain, Stéphanie porte les couleurs de sa région natale de galas en défilés, d’interviews en inaugurations. Sa première visite fiit pour les enfants du centre de rééducation de l’ouïe et de la patole de Chatillon d’Azergues, l’école de son enfance. Elle affirme avoir conquis plus qu’une échaipe de Miss : « Ce droit à me présenter parmi les 46 candidates Miss France me transforme en ambassadrice des sourds. En gagnant ce droit à m’exprimer, j’ai ouvert la voie à ia différence ». Lors de l’inauguration d’un collège, Stéphanie signe des autographes pendant une heure. Andrée Michon confirme son charisme : « Les gens ont besoin de lui dire merci, de l’approcher, de l’embrasser, de lui serrer les mains ». Stéphanie souhaite maintenant trouver une agence de mannequins qui la fasse travailler régulièrement. Son combat contre l’indifférence ou le scepticisme se poursuit avec élégance et gentillesse.

Source : Dialogues © 15 au 28 juin 1996 à France

1 commentaire
  1. Pouchoy chantal dit

    Bonjour c est tâtant Chantal je t’en courage pour tes progrès bisous à toutes ta petites famille

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.