Stages nationaux de communication pour sourds et entendants

Plus de 250 personnes, familles, enfants, enseignants et professionnels sourds et entendants venus de toutes les régions de France et meme de Belgique participeroni à sept stages de communication et de formation à Poitiers (du 2 au 14 juillet).

C’est l’association Deux Langues pour une Education (2 L.P.E.) qui est l’organisatrice de cette quinzaine spécialisée avec le soutien des organismes sociaux, établissement spécialisés et d’éducation.

Ces stages concernent les parents d’enfants sourds, les sourds eux-mêmes qu’ils soient enseignants, moniteurs ou éducateurs, et les entendants, professeur, médecins, éducateurs ou interprètes ainsi que les professionnels tels qe les orthophonistes.

Articulés par niveau, les stages permettent aux participants d’avoir une approche globale sur les problémes de la surdité et d’apprendre aussi la philosophie de la langue des signes, moyen de communication essentielle, de compréhension, d’émancipation puis d’intégration dans la société et la vie familiale ou professionnelle.

La participation de conférenciers tels que Nicoles Morin, J-F. Mercurio, Evelyne Zmirou, Patrick Bellissen ou encore Jacques Souriau, Christin Deck et Benjamin You, qui toues, abordent le problème en ses divers aspects, constituent les bases indispensables sous une véritable communication entre des individus.

Au delà des techniques, des méthodes pédagogiques et des enseignements, reste l’immense champ des applications concrètes et du vècu. Les confrontationd durant plusieurs jours, d’entendants et sourds, jeunes ou adultes, qu’ils soient parents ou autres permet une expérience humaine, hors du commun, enrichie par les différences et le respect mutuel.

Cete année, la présence de l’équipe d’animation du foyer pour sourds, aveugles adultes de la Varennes à St-Benoit apporte une note nouvelle d’autant aue le foyer vient de clôturer une semaines internationale de rencontres pour sourds, aveugles de nombreux pays.

Enfin il convient en soulignant la qualité de l’organisation de ces sessions de communication et de formation, de mettre l’accent sur les horizons nouveaux qui s’ouvrent par la suite.

Chaque geste, chaque signes, chaque regard a choisi un nouveau et précieux maillon, pour vivre ensemble, avec nos différences.

Source : Centre presse – 03 Juillet 1984 à Poitiers

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.