Conférence : interprètes du langage des signes

0

C’est pour informer les sourds sur le métier d’interprète, une profession qui aura sa place dans le département, qu’une conférence-débat était organisée le samedi 15 mai à l’Institut Monteclair à Angers.

M. Victor Abbou, professeur pour interprète à Paris, lui-même sourd
M. Victor Abbou, professeur pour interprète à Paris, lui-même sourd

Animée par M.Victor Abbou, professeur pour interprètes à Paris (SERAC), cette manifestation visait également à inciter les sourds à solliciter davantage les seniors des interprètes professionnels.
Trois associations étaient à l’origine de cette conférence informative : l’association nationale pour l’interprétation de la langue des signes, l’association sourds entendants-échange-reconnaissance de la langue des signes et l’association des sourds de Maine-et-Loire. Cette dernière ayant l’intention de créer prochainement un service d’interprètes à Angers, souhaite que l’on informe davantage les sourds et les entendants sur l’importance de ce métier. .
Il s’avère en effet que, d’une part, la région n’est pas suffisamment pourvue en interprôtes professionnels et que de l’autre, les sourds ne font pas la démarche de faire appel aux professionnels, préférant solliciter les services des éducateurs ou des professeurs spécialisés. Les associations constatent qu’il existe une demande certaine dans le département (les sourds seraient environ au nombre de 1000), mais celle-ci ne rencontre pas l’offre. Les interprètes entreprennent donc un vrai travail de sensibilisation, afin que les sourds puissent bénéficier plus souvent de leurs services.

Lors de la conférence-débat à lInstitut Montéclair
Lors de la conférence-débat à l’Institut Montéclair

Déontologie
En,réalité, il s’agit pour ces professionnels d’encourager une nouvelle pratique chez les sourds de manière à ce que ceux-ci ne soient plus les victimes d’une forme d’assistanat lorsqu’ils font appel à un entourage qui n’a pas les compétences requises. D’autant plus que dans ce métier de traducteurs, il existe une déontologie que tout interprète doit respecter : le secret professionnel, la traduction fidèle du message, la. neutralité… Des règles que seuls des interprètes professionnels, formés techniquement, sont à même de posséder.

Source : ??

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.