Cognin : quand Jacques Chirac visitait l’Institut national des jeunes sourds

0
175
Jacques Chirac discute avec les jeunes et les responsables d'ateliers lors de la visite des ateliers du Lycée Professionnel (Noël Dompnier, censeur, à droite avec les cheveux blancs)
Le directeur et le censeur de l’INJS (de droite à gauche) attendent devant l’entrée la venue de Jacques Chirac

Vendredi 5 mai 1995, Jacques Chirac était venu visiter l’Institut national de jeunes sourds (INJS) de Cognin. Soit entre les deux tours de l’élection présidentielle et deux jours avant l’élection présidentielle de 1995 où Jacques Chirac (RPR) était candidat contre Lionel Jospin (Parti socialiste).

« J’ai le souvenir d’un homme très chaleureux, très à l’aise »

Noël Dompnier, censeur à cette époque à l’INJS, témoigne de cette visite : « Nous avions appris sa venue la veille. Ce vendredi, il y avait foule à l’INJS et nous étions nombreux à l’attendre. Je l’ai accueilli dès son arrivée vers 15 heures, en présence de Jean Allanet, directeur. Il a visité les ateliers du lycée professionnel, un peu au pas de charge, et dès qu’il s’arrêtait pour discuter plus longuement avec une personne, une horde de journalistes et de photographes l’assaillait.
Il est resté à peu près 1 h 30 avant de prendre la route pour Lyon pour visiter un établissement pour personnes handicapées. Je me souviens de la manifestation qui a eu lieu lors de sa venue où de nombreux “Jospinistes” étaient venus en nombre avec banderoles et faisaient du chahut derrière le portail qui était resté bien fermé. Certains essayaient même de passer par-dessus… J’ai le souvenir d’un homme très chaleureux, très à l’aise, qui serrait la main et parlait à tout le monde, comme s’il connaissait les gens… Bref, quelqu’un qui ressemble à l’image que l’on dépeint aujourd’hui. »

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.