Huawei inaugure à Lausanne son app qui éveille les enfants sourds à la lecture

0
91

Au milieu d’enfants sourds et de leurs familles, Huawei a inauguré à Lausanne son app mobile Storysign. Conçue pour eux, l’app accompagne les enfants dans la lecture d’un livre avec un avatar parlant la langue des signes.

L’atmosphère était gaie et familiale mardi à Lausanne au bord du lac où Huawei est venu présenter la version romande de son app Storysign à l’occasion du Digital Day. Accompagnés de leurs parents, de nombreux enfants sourds étaient là pour, entre autres activités, expérimenter une app qui leur est tout spécialement destinée. Conçue en collaboration avec des experts, Storysign permet aux enfants sourds de lire un livre en compagnie d’un avatar parlant en langue des signes. Une approche utile pour un apprentissage de la lecture qui se révèle souvent difficile pour eux, a souligné Rolande Praplan, de la Fédération Suisse des Sourds, partenaire de l’équipementier chinois sur ce projet.

Disponible depuis l’hiver dernier dans plusieurs langues et pays, l’app Storysign l’est donc désormais aussi pour la langue des signes française (LSF). Pour l’utiliser, il suffit de sélectionner le livre dans l’app – six titres pour l’instant -, puis de pointer le smartphone sur une page pour que le texte surligné s’affiche à l’écran, tandis qu’un personnage animé l’exprime en langue des signes. Seuls ou avec leurs parents, les enfants peuvent ainsi lire le conte et associer sens, graphie et geste du mot. «Notre rêve est toujours de rendre l’impossible possible et de réaliser des projets qui aident les autres grâce à notre savoir-faire technique», s’est félicité Steven Huang, Country Manager de Huawei Suisse, heureux de présenter un projet aussi porteur de sens.

Des gestes saisis en motion capture

Côté technique, l’app gratuite tournant sur Android identifie le contenu du livre à afficher via une fonction de reconnaissance optique de caractères (OCR). Huawei en a d’ailleurs profité pour souligner la performance de la caméra de ses smartphones…

Mais la partie technique la plus inédite concerne la réalisation de «Star», l’avatar au cœur de l’app Storysign, pour lequel Huawei a collaboré avec la société spécialisée Makemepulse. Pour animer le personnage, l’entreprise a saisi les gestes d’un locuteur via un procédé de motion capture, et ce bien sûr pour chacune des langues des signes disponibles. Numérisés, les mouvements détaillés des mains, mais aussi les expressions du visage, ont ensuite été transférés sur le personnage animé, a expliqué Mathias Roumy, producteur interactif chez Makemepulse, lui aussi très enthousiasmé par un projet représentant «la combinaison parfaite de l’artisanat, de l’innovation et de la créativité». Pour la petite histoire, l’acteur-locuteur romand ayant prêté ses gestes à l’exercice de motion capture était d’ailleurs présent à l’événement lausannois avec son jeune garçon. Et il pourra un jour lui expliquer que les gestes de Star sont les siens…

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.