Un cours de langue des signes dès la rentrée à Angres

0
Corinne a découvert la langue des signes il y a trois ans et souhaite partager cette pratique avec le plus grand nombre.

Dès la rentrée, il sera possible de suivre des cours gratuits de langue des signes au Moulin de tous. La Liévinoise Corinne Manczak les animera. D’ores et déjà, elle déborde d’idées pour intéresser ces futurs élèves.

Trois ans déjà que Corinne Manczak a suivi un module de formation à la langue des signes. Elle la pratique quand, sur son lieu de travail, un client la sollicite pour un renseignement. « Désormais, ils me connaissent et ils passent à ma caisse. C’est un réel plaisir de voir combien ils sont contents d’être compris. Un jour, un de mes collègues du service après-vente s’est retrouvé face à une personne sourde. Il a tout de suite fait appel à moi. Et très rapidement, on a pu solutionner le problème. »

Mais Corinne, pour qui le partage est une seconde nature, voulait en faire plus. Il y a un anelle s’est lancée et a animé un atelier de langue des signes à Liévin où elle réside. À la rentrée, cette bénévole s’installe au Moulin de tous à Angres, chaque jeudi.

Contre l’isolement et le harcèlement

« Moi, cela me permet de pratiquer et de ne pas perdre ce que j’ai acquis. J’aimerais d’ailleurs passer le deuxième et troisième modules pour compléter ma formation. » Et à ses élèves, qu’est-ce que cela leur apporte ? A priori, ils y trouvent leur compte puisqu’une partie du groupe constitué l’an dernier la suit à Angres. Une ado qui souhaite travailler dans la restauration estime que ça serait un plus sur son CV. Une lycéenne un peu timide y puise l’énergie pour aller au-devant des autres. Une employée d’école maternelle fréquentée par une élève malentendante y a trouvé les clefs pour communiquer avec la petite. D’autres sont là pour la découverte ou encore parce qu’elles évoluent en milieu hospitalier et que cela peut aider… Autant dire que les profils sont variés, même s’il s’agit en majorité de femmes. Le premier cours sera dispensé le 5 septembre. Il reste encore des places.

Corinne a déjà imaginé un programme riche avec des déplacements dans les maisons de retraite pour y chanter en gestes et partager cette pratique. Elle aimerait aussi s’appuyer sur ce langage pour parler de harcèlement dans les écoles. Le groupe devrait aussi profiter d’atelier en extérieur pour découvrir la nature… Autant dire que ce cours en langue des signes n’a pas fini de faire parler de lui.

Cours de langue des signes, à partir du 5 septembre, chaque jeudi de 18 h à 19 h, au Moulin de tous, 58 bis, rue Clémenceau, tél. 03 21 44 97 50. Gratuit.

La main toujours tendue

Quand elle a appris qu’elle était atteinte de la maladie de Crohn et de fibromyalgie il y a quelques années, Corinne Manczak, maman de trois enfants, a accusé le coup. Il a fallu ajuster le traitement, mais surtout accepté la maladie qui, au jour le jour, perturbe son quotidien. Mais cette battante a vite relevé la tête. « Son antidouleur, confie son mari, c’est aider les autres. » En 2016, elle a fondé l’association Une Fleur, un sourire pour la vie, où malades et familles trouvent un soutien. La structure conduit de nombreuses actions pour améliorer les conditions d’hospitalisation.

La même année, elle a décidé d’apprendre la langue des signes, pour, en tant qu’hôtesse d’accueil en supermarché, pouvoir aider les personnes malentendantes. À 47 ans, elle s’apprête à partager ses connaissances en la matière pour la deuxième année, dès la rentrée.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.