Au centre de loisirs de Prunoy

0
Ce camp a pour but de faire tomber les préjugés et les jugements face au handicap.

En lien avec l’association Cœur d’enfants, quatorze enfants entendants sont initiés à la langue des signes, en partageant cette semaine avec une dizaine d’enfants sourds.

Sur la base nature du centre de loisirs de Charny-Orée-de-Puisaye, des tentes se sont installées depuis lundi pour accueillir jusqu’au 4 août, un camp d’été pas comme les autres.

Un camp pour faire tomber préjugés et jugements face au handicap, un camp pour favoriser l’ouverture d’esprit, l’empathie et le bien vivre ensemble.Des jeux et activités pédagogiques

En lien avec l’association Cœur d’enfants, quatorze enfants entendants sont initiés à la langue des signes, en partageant cette semaine avec une dizaine d’enfants sourds.

Encadrés par des professionnels comme Hélène qui est orthophoniste, Anna qui a créé l’association les Sourds de la Venise du Gatinais, Bachir, metteur en scène, et des animatrices de l’Institut d’éducation sensorielle pour jeunes en situation de handicap auditif d’Auxerre, (IESHA), les petits malentendants assistent à des cours approfondis, notamment pour travailler la syntaxe. Quant aux autres, ils apprennent les bases. Quelques parents volontaires se joignent même à eux pour s’exercer.

Sorties, ateliers créatifs d’art brut comme à la Fabuloserie, ateliers d’expressions théâtraux, percussions, jonglage ou pêche, veillées au cours desquelles des histoires sont contées par les enfants, c’est une plongée dans le visuel des gestes via des jeux et activités pédagogiques ainsi que le partage des tâches quotidiennes qui unit les entendants et les sourds dans une belle complicité.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.