Adieu à Jean Grémion

0
74

Jean Grémion est né le 6 mai 1942 à Montmorot. Il est le troisième enfant de Charlotte et Laurent Grémion. Tous deux reposent au cimetière de Cuvier. Il a manifesté le vœu que sa tombe jouxte celle de sa grand-mère paternelle, Cécile Grémion. Comme ses frère et sœur, les vacances de l’enfance se déroulèrent chaque année “chez la marraine”. De là, sans doute, vient la volonté de pérenniser, au-delà de la vie, le lien à cette terre dont il se sentait issu.

Jean Grémion enseigne la philosophie de 1963 à 1970 à Dijon (Côte-d’Or). Il était le cofondateur du Théâtre du Double, fondateur du Théâtre de l’Ange, collaborateur de Jack Lang et de Lew Bodgan au Festival mondial de théâtre de Nancy.

En 1976, il a créé l’International visual theatre avec un artiste sourd américain, Alfredo Corrado. Il fut journaliste dans le groupe Hachette Filipacchi Médias, puis directeur du magazine Lui. Il dirigea Internews Europe.

Il a fondé et animé le centre socioculturel des sourds (Vincennes 1978).

Attiré par le cinéma, il est allé se former en Californie où il a noué de nombreuses relations.

Comme acteur, il a joué dans plusieurs films, notamment dans Le Maudit, de Michel Paqueton. Pour la télévision, il a réalisé plusieurs films et documentaires de 1966 à 2001.

Côté vie privée, il a épousé en secondes noces Wang Ping, chinoise de Beijing qui lui a donné deux enfants : Shan et Yang. Il consacre sa retraite à rédiger des textes de différentes natures et joue un rôle de père attentif. Il écrit ses mémoires. Puis vient la maladie. Il fait face au cancer avec courage et dignité.

Jeudi 8 août, il a rejoint la terre de Cuvier en souhaitant que ses enfants trouvent ici une terre féconde.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.