Elle raconte le Débarquement en langue des signes

0
Elsa Glückmann signe le mot « liberté ».

Proposer des visites guidées pour les personnes sourdes, c’est l’idée d’Elsa Glückmann et Marie Anfray, interprète en langue de signes et guide conférencière. Après un premier succès au Mont-Saint-Michel, en septembre 2018, le duo organise une journée de visites sur le thème de la Liberté et du 75e anniversaire du Débarquement, vendredi 19 juillet 2019. Il reste quelques places.

« Le public sourd n’a que très peu accès à la culture en général. » Partant de cet inquiétant constat, Elsa Glückmann, interprète en langue des signes basée à Flers, et Marie Anfray, guide conférencière à Avranches, ont décidé de faire bouger les lignes. Vendredi 19 juillet 2019, elles proposent une visite guidée sur le thème de la Liberté et du 75eanniversaire du Débarquement, en français et en langue des signes française« La journée est ouverte aux sourds et aux entendants », précise Elsa Glückmann, diplômée du Cetim Toulouse (Centre de traduction, d’interprétation et de médiation linguistique).

« J’ai toujours eu le goût des langues. À l’origine, je souhaitais être interprète en anglais, mais j’avais besoin d’une troisième langue pour entrer à Toulouse. La découverte avec la langue des signes s’est donc faite un peu par hasard, par opportunité. » Pari gagné. La jeune femme fait désormais partie des 450 interprètes en langue des signes qui exercent en France. « Nous sommes peu nombreux donc il faut être polyvalent. » Assistance pour un rendez-vous chez le médecin, visite de musée, traduction des vœux du maire… L’interprète est sur tous les fronts. « Actuellement, j’essaie de développer le culturel. »

Le port d’Arromanches, chargé en émotions

En septembre 2018, Elsa Glückmann et Marie Anfray ont organisé une première visite signée, au Mont-Saint-Michel. Après ce succès, les deux partenaires ont l’idée de se pencher sur l’histoire du Débarquement, 75e anniversaire oblige.

L’interprète et la guide conférencière travaillent en parfaite symbiose : « Marie a repéré les lieux,indique la première. Je lui fais confiance, elle sait ce dont j’ai besoin pour travailler. »Lumière et espace sont les maîtres mot d’une interprétation en langue des signes« Il faut que les participants me voient. »

Au programme de la journée de vendredi : visite du Mémorial de Caen, du port d’Arromanches et du cimetière américain de Colleville-sur-Mer. « On parlera du début de la guerre au Mémorial et du Débarquement à Arromanches. J’ai choisi cet endroit car je trouve qu’il a une charge émotionnelle importante. Il y a des restes qui permettent de s’imaginer des choses. » Quant à Colleville, c’est une étape « inévitable, qui permet de prendre la mesure du nombre de victimes ».

Quelques places sont encore disponibles. « Nous pouvons aller jusqu’à vingt participants. » Si cette visite rencontre le succès escompté, Elsa Glückmann et Marie Anfray envisagent de réitérer l’expérience, en fin d’année.

Vendredi 19 juillet 2019, visite guidée en français et langue des signes française. Tarif : 80 € la journée, en partenariat avec Harmonie mutuelle. Départ de la gare de Caen à 9 h, retour à 18 h. Réservation auprès d’Elsa Glückmann (En langue des signes autrement). Tél. 06 69 63 44 48. Mail : elsa.gluckmann@gmail.com

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.