Nanook, le husky qui a déjà sauvé trois randonneurs

0

Seule dans un parc de l’Alaska, une jeune randonneuse a été secourue… par un chien, qui l’a guidée et sauvée d’une rivière. L’animal, qui passait là par hasard, n’en est pas à son premier sauvetage…

Amelia Milling, une étudiante sourde de 21 ans, doit une fière chandelle au chien qui l’a sauvée. L’étonnante histoire a été racontée par la police de l’État d’Alaska, sur son compte Facebook, le 21 juin. Tout a commencé par une chute de la jeune femme, lors d’une randonnée qu’elle effectuait seule, dans le parc de Chugach, près d’Anchorage (États-Unis).

200 mètres de chute

Alors qu’elle arrive à la Passe du Corbeau, ses bâtons de marche se brisent, elle perd l’équilibre. Commence alors une longue chute de 100 mètres, le long d’une pente abrupte et enneigée. Elle s’écrase sur un rocher… puis dévale à nouveau 100 mètres, expliquent les policiers. Complètement sonnée, elle se retrouve nez à nez avec… un husky : « Au début, j’ai cru que c’était un loup », raconte Amelia à la chaîne américaine ABC News.

La jeune étudiante a dévalé une pente de cent mètres, avant de s’écraser sur un rocher. La trace de sa chute est encore visible dans la neige. (Photo : Sécurité publique de l’État d’Alaska)

En réalité, il s’agit de Nanook, surnommé Nookie, un chien fan de randonnées. La randonneuse remarque « le collier du chien : il était écrit qu’il était un guide local J’ai réalisé qu’il était là pour m’aider », ainsi qu’elle le raconte au journal local Anchorage Daily News.

Il plonge dans l’eau glacée

Effectivement, le chien la guide : d’abord, il invite la jeune femme à le suivre, et la ramène sur la piste. Il reste auprès d’elle durant la nuit, pendant qu’elle campe, et l’accompagne jusqu’à la rivière de l’Aigle le lendemain matin. Au moment de la traverser, le courant l’emporte, elle glisse dans l’eau glaciale. Le chien se jette à l’eau, la tire par le sac à dos et la ramène sur le rivage. « Il m’a sauvé la vie », raconte-t-elle ensuite aux sauveteurs.

Lorsqu’Amelia parvient enfin à activer une balise de détresse, elle est en hypothermie. Nanook reste auprès d’elle, lui lèche le visage, jusqu’à ce que l’hélicoptère des sauveteurs vienne à sa rescousse.

Le chien et l’étudiante sont emmenés à bord. Là, le lieutenant Eric Olsen remarque un numéro de téléphone sur la médaille du chien. Au bout du fil, un certain Scott Swift, 44 ans, décroche. Il s’agit bien de son chien.

Le husky Nanook est plutôt du genre aventurier, comme le prouve cette photo avec son maître, Scott Swift.

D’autres vies sauvées

Les sauveteurs ramènent Nookie à son maître, à près de 30 kilomètres de là, et en apprennent un peu plus sur le profil du héros : fan de randonnée, le husky a pris l’habitude d’accompagner les marcheurs. Selon son maître, il aurait déjà « sauvé trois personnes jusque-là. Mais je pense qu’il y en a eu plus. Il y a deux ans, il a déjà plongé dans la même rivière pour sauver une fille de 6 ans, qui avait chuté lors d’une randonnée avec ses parents. Il y a quelques jours, j’ai reçu un appel d’une autre jeune femme, me disant que Nookie venait de sauver son amie d’une avalanche ».

Scott Swift vient de créer une page pour « son » Nanook, pour que d’autres personnes sauvées puissent venir témoigner. Il aurait déjà reçu des dizaines de témoignages de personnes que le husky aurait accompagnées en randonnée.

Pour Amélia, tout est bien qui finit bien, grâce au husky et aux sauveteurs venus la chercher dans leur hélicoptère.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.