L’inquiétude des parents d’enfants sourds à Auxerre

0
153
Institut spécialisé à Auxerre

L’inquiétude des parents d’enfants sourds à Auxerre, des enfants scolarisés à l’institut d’éducation sensorielle pour jeunes en situation de handicap auditif.

L’établissement situé 19 rue Pierre et Marie Curie est le seul spécialisé de l’Yonne pourrait perdre à la rentrée prochaine un poste d’enseignant qui maitrise également le langage des signes.

Car selon les parents, l’éducation nationale a ouvert ce poste à tous les enseignants sans préciser que la connaissance et la maitrise du langage des signes était nécessaire.    

Nos enfants ont besoin de la langue des signes- Claire Kemp, présidente du conseil de vie sociale

Du coup les enfants pourraient se retrouver à la rentrée face à un instituteur avec lequel ils ne peuvent pas communiquer explique Claire Kemp, la présidente du conseil de vie sociale (l’équivalent  de l’association de parents d’élèves):  » tout leur apprentissage se fait ici. Ils ont une formation au langage qui leur est _indispensable_. Pour faire un parallèle c’est comme si vous mettiez quelqu’un qui ne parle que chinois dans une école d’entendants. Les enfants ne pourraient pas comprendre. Nos enfants ont besoin du langage des signes. On a quelque chose qui fonctionne bien qu’on veut enlever, d’où notre colère. »

Valérie, maman de Titouane; Claire Kemp présidente du conseil de la vie sociale et son mari

Du coup les enfants pourraient se retrouver à la rentrée face à un instituteur avec lequel ils ne peuvent pas communiquer. ce qui inquiète beaucoup Valérie, maman d’une petit fille sourde, Titouane âgée de10 ans.  

Cette école est importante pour nos enfants- Valérie- mère de Titoaune

Elle fait tous les jours depuis septembre le trajet depuis Sens pour venir dans cette école et ses progrès ont été énorme grâce au langage des signes raconte Valérie :  » Titoaune ne faisait pas de phrase. Depuis qu’elle est ici elle fait des phrases et se fait _comprendre_. On s’appuie sur le langage des signes. Nous parents sommes là tous les vendredi après-midipour l’apprendre aussi. Nos enfants sont épanouis. 2 heures de trajet ce n’est rien par rapport à la joie que l’on a. »

Une pétition de 80 signatures

Douze enfants sont scolarisés cette année dans les deux classes de cette école pour enfants sourds.  Après avoir alerté sans succès l’ inspection académique , la médiatrice de l’éducation nationale, les parents ont lancé une pétition qui a déjà recueilli plus de 80 signatures. Ils doivent aussi rencontrer le défenseur des droits mercredi prochain à la préfecture à Auxerre.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.