La Roche-sur-Yon. Les sourds veulent une reconnaissance de la langue des signes.

0
67
Ils demandent que la langue des signes soit reconnue par la constitution française.

Une trentaine de personnes étaient réunies vers 16h, place du Théâtre, à La Roche-sur-Yon, pour une reconnaissance de la langue des signes, qu’elles souhaitent voir inscrite dans la constitution française.

Dans toutes les villes de France, à la même heure, les associations de sourds étaient mobilisées pour informer la population et interpeller les élus pour la reconnaissance de la langue des signes.

« Nous voulons un minimum d’accessibilité dans les services publics et dans les écoles. Le manque d’interprètes nous handicape énormément dans le quotidien » commente le président de l’association, grâce à son interprète Véronique.

Être sourd, au quotidien, c’est juste la galère, il y a beaucoup d’obstacles. « En fait, rien n’est accessible pour nous. » Dans la santé également, comme par exemple dans les hôpitaux, il n’y a personne pour traduire une demande. « Il faut que moi-même j’appelle un interprète et que je le paye. »


C’est le parcours du combattant pour les personnes atteintes de surdité qui doivent prendre leur rendez-vous deux semaines en avance pour avoir un(e) interprète.

Les manifestants ont interpellé les élus. Luc Bouard est venu à leur rencontre et leur a assuré de faire remonter leur demande aux élus et ministres qu’il connaissait.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.