Les jeunes sourds découvrent le graff

0
66
L’enthousiasme des graffeurs en herbe explose devant la fresque réalisée avec Syrk.

Pour l’équipe d’éducateurs spécialisés du Centre d’éducation pour enfants sourds avec handicaps associés (CESSHA), il est essentiel de trouver les moyens de permettre aux enfants dont ils ont la charge de « sortir de la bulle » où les enferme leurs handicaps. Le Centre leur offre un lieu où ils peuvent se développer à leur rythme dans un « entre soi » confortable et protecteur, mais le but de toute éducation est bien, à un moment ou à un autre, la rencontre d’une réalité commune à tous. En faisant appel au graffeur poitevin Syrk pour la réalisation d’une grande fresque murale, les éducateurs ont voulu accompagner une dizaine d’adolescents sourds avec handicaps associés dans la découverte d’un art contemporain pratiqué le plus souvent dans la rue ou dans des endroits publics. Bien sûr, la fresque a été réalisée sur un panneau de bois, à l’intérieur de l’enceinte du centre, et non dans la rue, aux yeux de tous. Il n’en reste pas moins que tous les mercredis du mois de mars, ce groupe a travaillé à donner vie au dessin choisi parmi les propositions de Syrk, en remplissant les surfaces à la bombe, sous le regard de leurs camarades qui occupaient le terrain de basket voisin. Le plaisir et la satisfaction de ces adolescents devant l’oeuvre achevée sont portés à leur comble lorsque Syrk ajoute, à leur demande, un ultime détail à l’oeuvre collective : un petit coeur bleu en ornement du chapeau du personnage principal. Les éducateurs tiennent à remercier tout particulièrement l’entreprise Panofrance et Daniel Pellerin pour la fourniture des panneaux de bois ainsi que Dominique et Jérôme, agents d’entretien, pour leur aide.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.