Changer le regard sur la surdité

0
61
Sébastien Mauch a bénéficié du soutien de sa famille et de son voisin pour la création de sa micro-entreprise M.S. Rénov’.

Pour Sébastien Mauch, sourd de naissance, qui a créé sa micro-entreprise M.S. Rénov’ à Vieux-Thann, entreprendre, c’est affirmer son autonomie et son égalité avec les entendants.

« J’ai souffert de l’enfermement dans un monde de sourds. Je veux montrer aux entendants qu’un sourd peut réussir dans la vie. » Sébastien Mauch a créé sa micro-entreprise de rénovation M.S. Rénov’ en novembre dernier, à Vieux-Thann. Une nouvelle étape sur le chemin de l’épanouissement et de la dignité pour le quadragénaire, sourd de naissance et père de trois enfants.

« Je ne parle pas de mon handicap avec les clients ou sur les chantiers, explique-t-il. Avec l’habitude de me mettre à la hauteur des autres, je l’ai oublié. »

Changer le regard de la société sur les sourds

Son autonomie, Sébastien Mauch l’a construite dès l’enfance. « On naît sourd, mais on n’est pas sourd et muet de naissance , précise-t-il. Mes parents m’ont bien accompagné. Ils m’avaient d’abord placé dans des écoles pour entendants. Quand, par la suite, j’ai intégré une école de sourds, ils se sont rapidement rendu compte que mon niveau d’expression orale régressait. Une dérogation m’a permis d’intégrer une classe d’aveugles et j’ai recommencé à progresser dans la maîtrise du langage oral. » Aujourd’hui, Sébastien Mauch lit sur les lèvres et s’exprime « presque comme un entendant, en utilisant les gestes ».

L’entrepreneur recherche un hangar à proximité de Vieux-Thann pour entreposer ses outils et ses machines.

Embaucher des personnes sourdes

Menuisier-ébéniste de formation, l’entrepreneur a occupé plusieurs postes dans l’industrie. Il a notamment aménagé des camping-cars chez Hymer France, à Cernay. Une maladie professionnelle l’a éloigné de l’emploi. « J’ai compris que le moment était venu de revenir à ce que j’ai toujours aimé , raconte-t-il. Une manière aussi de rendre hommage à mon père et à mon beau-père, qui m’ont tout appris. » Par eux, Sébastien Mauch a acquis les compétences dans les domaines de la construction et du sanitaire. Son entreprise M.S. Rénov’ réalise les aménagements intérieurs et extérieurs, la maçonnerie, le terrassement, les espaces verts, le dallage et le pavage, les clôtures…

Elle est en cours de labellisation RGE (reconnu garant de l’environnement). Sébastien Mauch recherche un hangar pour stocker son matériel, à proximité de Vieux-Thann. L’entrepreneur, qui aimerait voir son fils Robin, actuellement en formation de couvreur-zingueur chez les Compagnons du devoir, le rejoindre et prendre la relève, s’est aussi fixé un autre but : « Le taux de chômage est élevé dans la population des personnes atteintes de surdité. Beaucoup d’entre elles se mettent à l’écart de la société. Ça ne se fera pas du jour au lendemain, mais j’aimerais embaucher des personnes sourdes, pour qu’elles prennent confiance en elles, et que le regard que la société porte sur nous change. »

Travailleur handicapé, Sébastien Mauch bénéficie de l’accompagnement de l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des handicapés) ainsi que du soutien de tous ses proches, en premier lieu de sa femme, Lætitia. Son voisin, Jonathan Gubello, a financé l’achat des vêtements de travail. L’entrepreneur exerce sa générosité au sein de l’association Les 2 roues de l’espoir, « qui s’occupe des enfants isolés et malades » , résume-t-il. Pendant quinze ans, il a été responsable de l’association sportive de la Maison départementale des sourds 68.

SE RENSEIGNER ms.renov68@gmail.com, tél. 06.02.23.98.49 (par texto uniquement).

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.