La détresse des parents d’enfants sourds

0

La fermeture d’une classe spécialisée pour enfants sourds au collège Claude-Monet d’Argenteuil suscite l’inquiétude des parents de l’école intégrée Danielle-Casanova.

Inquiétude, angoisse, détresse (ce sont leurs mots) : des parents d’élèves de l’école intégrée Danielle-Casanova (Eidc), à Argenteuil (Val-d’Oise) dénoncent la fermeture « très brutale » par l’inspection académique, d’une classe spécialisée pour enfants sourds (Sees) au collège Claude-Monet d’Argenteuil.

Selon Marie-Ange Tomi, directrice académique adjointe, « cette section spécialisée fonctionnait sans agrément et cela posait des problèmes de sécurité. Donc, ça ne pouvait perdurer ». Elle assure que « l’école était au courant » et qu’il y a eu « des recherches de solutions. »

Certains sont incapables de suivre

Pour les parents, la situation est « très préoccupante ».

Les neuf élèves ont été en partie réaffectés à l’Ulis (Unité localisée pour l’inclusion scolaire) du collège Langevin-Wallon de Saint-Gratien.

« Cette section est adaptée à certains élèves, c’est le cas de mon fils, mais elle ne l’est pas pour tous. Les enfants qui cumulent plusieurs handicaps ne peuvent pas être dans un système inclusif. C’est très dur pour eux », explique Christophe Le Pabic, parent d’élève.

« Certains sont incapable de suivre. Il leur faut un accompagnement à 100 %, comme c’est le cas à la section spécialisée d’Argenteuil », affirme-t-on à la direction de l’Eidc.

Face à « des élèves en souffrance », Marie-Ange Tomi, assure que l’académie est soucieuse « du bien-être de ces enfants. Certains se sont très bien adaptés. Nous allons examiner la situation au cas par cas. Ensuite, il faudra arriver à un vrai partenariat efficace et viable avec l’Eidc, qui jusqu’alors n’avait pas d’agrément pour les plus de 12 ans et fonctionne en autarcie ».

Tous les enfants ne se sont pas « très bien adaptés » : Caty Moreira, parent d’élève, évoque le cas de l’un d’eux « qui cache son implant auditif par peur d’être stigmatisé par ses camarades ou qu’on se moque de lui ».

Son enfant à elle souffre « de problèmes de coordination, d’un déficit de l’attention, alors oui, il lui faut vraiment un cadre spécialisé. »
Créée en 1972, l’école intégrée Danielle-Casanova accueille 235 enfants déficients auditifs. L’équipe pluridisciplinaire étudie avec les jeunes et les parents la meilleure prise en charge possible : scolarisation en classe ordinaire ou spécialisée, inclusion totale ou partielle…

« L’inspection académique veut privilégier l’inclusion à tout prix, estimant que le dispositif Ulis convient à tous, ce n’est manifestement pas le cas », insiste Christophe Le Pabic.

« Notre plan A pour l’entrée de notre fils Ian (aujourd’hui en CM2) en 6e vient de s’envoler, s’inquiète Delphine. Comment lui expliquer que les décideurs n’ont pas voulu maintenir ce qui était sa chance de continuer un apprentissage au collège dans les meilleures con- ditions ? À ce jour, nous n’avons pas de plan B ».

Au mois de décembre, une rencontre avec l’Agence régionale de santé et la Maison départementale des personnes handicapées (Mdph) « s’est conclue par l’obtention des agréments demandés depuis longtemps », se réjouit-on à l’Eidc.

Une nouvelle entrevue est ainsi prévue à l’inspection le 21 janvier. « On nous a laissés entendre que la section spécialisée d’Argenteuil pourrait rouvrir à la rentrée de septembre 2019. On attend de voir, car on a l’impression d’être baladés », confie Caty Moreira.

Manifestation

Une manifestation se déroulera devant le ministère de la Santé jeudi 20 décembre.

Le problème serait national. Les syndicats dénoncent la mise en « péril » des instituts nationaux de jeunes sourds et de jeunes aveugles (Inj). « Nous avons été reçus et entendus par la députée (LaRem) Cécile Rilhac qui fera remonter nos demandes », confie Christophe Le Pabic.

Un courrier a aussi été envoyé au président Macron. « Aidez nos jeunes sourds à avoir accès à des apprentissages qui leur permettront d’avoir leur place dans la société ».

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.