Laura Conti, un docteur qui parle la langue des signes

0
37
Le docteur Laura Conti a atteint une bonne maîtrise en LSF

Installée à la Maison de santé pluridisciplinaire et universitaire de Saint-Priest, elle reçoit les sourds pour les soigner.

Le docteur Laura Conti est médecin généraliste au sein de la maison de santé pluriprofessionnelle et universitaire (MSPU) de Bel-Air. Elle est également médecin à l’unité d’accueil et de soins en langue des signes fraaise (LSF) à l’hôpital Edouard-Herriot de Lyon. Elle ne soigne pas la surdité, mais les sourds.

Une unité spécialisée à Edouard-Herriot

« Ma rencontre avec la langue des signes fraaise date de l’époque où, jeune interne, je me suis retrouvée à une conférence autour de la question, se souvient le docteur Laura Conti. C’était en 2010. Il y avait alors un véritable besoin, sur Lyon, de professionnels médicaux parlant la LSF, du moins pour s’occuper de la première prise de contact. Je me suis portée volontaire pour intégrer le projet qui se dessinait à l’hôpital Edouard-Herriot.

Dans la foulée, j’ai suivi une formation de 17 semaines spécifiquement adaptée à mes exigences. J’ai pu ainsi atteindre une bonne maîtrise en LSF. De quoi me permettre, en octobre 2014, de rejoindre l’unité d’accueil et de soins en LSF qui venait de s’implanter au sein de l’hôpital Edouard-Herriot ».

Dans l’établissement lyonnais, dans un contexte national où le manque d’adaptation du milieu médical à la prise en charge des personnes sourdes sonne comme un aveu d’échec, le docteur Laura Conti peut s’appuyer, entre autres, sur un interprète et un soignant sourd.

Des spécificités de la langue des signes des autres pays

« Face à des personnes sourdes, les échanges peuvent être en effet devenir très compliqués, reconnaît-elle. La langue des signes est, par exemple, soumise en France à d’importantes variations régionales. Puis il y a les spécificités de la langue des signes des autres pays, le Maghreb notamment, qu’il faut savoir dompter.

Dans mon cabinet privé de Saint-Priest, ma clientèle est composée en grande partie de personnes qui n’ont pas pu avoir de rendez-vous à l’unité d’accueil et de soins de l’hôpital Edouard-Herriot. Et je suis toute seule avec ce défi permanent que le patient ait bien compris la thérapie. Je leur consacre ainsi beaucoup plus de temps ».

Mais avec son regard qui ne lâche pas son interlocuteur et son sourire aux lèvres permanent, le docteur Laura Conti a de quoi rassurer les sourds qui ont horreur des visages fermés. « Par le biais du bouche-à-oreille, je commence à me faire connaître. C’est important que l’accès aux soins pour des patients sourds, qui ont le droit d’avoir accès à des soins adaptés à leurs besoins, soit assuré ».

UASS LS (Unité d’accueil et de soins en langue des signes fraaise)

Hôpital Edouard- Herriot 69003 Lyon

Tél : 7.84..5.60.

Email : heh.consultation-sourds@chu-lyon.fr

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.