La langue des signes est à la portée de tous

0
23
La ludothèque met en place, à partir du 24 novembre, une session de six ateliers « bébé signeur »

La ludothèque Quai des jeux, en plus de mettre à disposition de nombreux jeux pour les enfants et les adultes, propose aussi des actions autour de la langue des signes.

Ludosignes – je joue en langue des signes – est une animation mise en place une fois par mois, le mercredi, de 15 h à 16 h, dans les locaux de la ludothèque, avenue des Meliettes (à côté de l’école maternelle des Deux Ruisseaux).

L’objectif premier est la pratique de la Langue des signes fraaise (LSF). L’animation est ouverte aux adultes et aux enfants, aux sourds et aux entendants. Elle est proposée par Fleur, formatrice diplômée à l’enseignement de la Langue des signes fraaise, de la compagnie FlaskaShow.

« Les motivations des participants sont très variées, explique Corinne Bienaimé, bénévole à la ludothèque, en charge des animations autour du jeu et de la langue des signesIl y a des personnes sourdes, comme des personnes entendantes, qui signent pour communiquer avec des proches ou pour des raisons professionnelles parce qu’elles travaillent avec un public enfant ou handica (trisomie 21, autisme). À travers ces rencontres, les participants vont pratiquer et découvrir la langue des signes et l’univers de la culture sourde. »

Le prochain rendez-vous est prévu mercredi 12 décembre.

Je communique avec mon enfant

La ludothèque lance, par ailleurs, à partir de samedi, une session de six ateliers « bébé signeur », à destination des parents avec leur enfant et des professionnels de la petite enfance.

« L’enfant a des choses à dire… bien avant de pouvoir parler. Les enfants maîtrisent bien plus tôt et plus rapidement les muscles de leurs bras et de leurs mains que ceux de leur bouche. Ils sont capables de communiquer par gestes bien avant de pouvoir le faire oralement, préciseCorinne Bienaimé. L’utilisation de mots-clés issus de la langue des signes permet aux enfants « préverbaux » de disposer rapidement d’un large vocabulaire pour s’exprimer et être mieux compris de leur entourage, en attendant que la parole se mette en place. Cet outil, que l’on peut proposer à son enfant, lui permettra de travailler sa motricité fine, le goût à la communication, la gestion des émotions, la confiance en soi, la créativité. »

Un atelier découverte pour expliquer le concept a eu lieu le 10 novembre.

Samedi 24 novembre, à 10 h 30, à la ludothèque, premier atelier animé par Les signes en plus, membre de l’association Bébé fais-moi signe. Pour toutes informations sur ces deux animations, contacter Quai des jeux : ludosignes@gmail.com

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.