A la une

Sur France Culture, la voix nue d’Emmanuelle Laborit

L’écrivaine, actrice et metteuse en scène raconte à Johanna Bedeau, sur France Culture, comment elle a surmonté sa surdité.

« J’avais beau crier, il y avait quelque chose qui était pour moi inaccessible. » Sourde de naissance, Emmanuelle ­Laborit était surnommée « la Mouette » lorsqu’elle était petite parce qu’elle criait pour se faire entendre.

Elle a trouvé depuis d’autres voies pour s’exprimer. Ecrivaine, actrice et metteuse en scène, elle se raconte à Johanna ­Bedeau dans A voix nue, sur France Culture. Elle livre avec justesse le désarroi ressenti à l’adolescence dans un monde silencieux, la révolte face au déni de la communauté des sourds et son combat pour faire du théâtre.

Comment trouver sa place dans un monde que le langage façonne ? Par la langue des signes et par la langue du corps. Par la voie du théâtre et la voix de l’engagement au profit de la communauté malentendante. Un entretien éclairant, teinté d’humour et de jolis cris « pour que le monde des sourds ne soit plus le monde du silence ».

Via
https://www.telerama.fr - 20 Novembre 2018
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
ajax-loader
Fermer

Adblock détecté

Cher lecteur, Vous voyez cette page car votre bloqueur de publicité est activé. Veuillez le désactivez puis cliquer sur "Accéder à Sourds.net" Pour vous remercier.