Google rend hommage à Charles-Michel de L’Épée, bienfaiteurs des enfants sourds

0

Le moteur de recherches lui dédie son « Doodle » en page d’accueil ce samedi 24 novembre. L’abbé de L’Épée a consacré sa fortune à la création d’une école ouverte à tous les sourds, et y a développé le langage des signes.

Il est né il y a 306 ans, et son oeuvre a traversé les siècles jusqu’à être rappelée en ce 24 novembreCharles-Michel de L’Épée, appelé l’abbé de L’Épée, est connu pour avoir apporté un soutien sans faille aux sourds et malentendants auxquels il a consacré une grande partie de sa vie et de ses ressources. 

Disposant d’une grande fortune personnelle, il l’a mise au service d’œuvres caritatives diverses avant de prendre soin de deux sœurs sourdes rencontrées à la rue des Fossés-Saint-Victor, à Paris. Avec elle, il étudie les signes grâce auxquels elles communiquent. Il pense alors à transformer sa maison en école ouverte à tous les sourds

Si sa manière de concevoir la langue des signes sera jugée par la suite imparfaite, et s’il ne l’a pas inventée, il a incontestablement contribué à impulser le développement de la Langue des signes française (LSF). Par la suite, 17 de ses étudiants fondent des écoles pour enfants sourds

Décédé en 1789, il passe à la postérité deux ans plus tard lorsque l’Assemblée nationale inscrit son nom comme bienfaiteur de l’humanité. Dans la foulée les sourds bénéficient des Droits de l’homme. Aujourd’hui, des rues portent son nom dans plusieurs villes de France, et son institut à Paris dispense des cours en LSF

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.