Et si nous apprenions tous la langue des signes ?

0
39
Au syndicat mixte du Trégor, à côté de Morlaix, les collègues de Yann Le Roux, à droite, sont aujourd’hui mieux sensibilisés à son handicap.

Yann Le Roux fait partie des trois millions de sourds en France. Pour mieux communiquer avec lui, ses collègues du syndicat mixte du Trégor, dans le pays de Morlaix, apprennent la langue des signes.

Yann Le Roux est sourd depuis l’âge de trois ans« Après des otites à répétition et des oreillons avec réaction méningée, je suis devenu sourd profond. J’ai été appareillé à six ans. » Après le bac, il a passé un BTS comptabilité… en dix mois ! Aujourd’hui, il est agent administratif au syndicat mixte du Trégor, à côté de Morlaix.

Si ses collègues acceptent son handicap sans problème, la barrière de la communication est pourtant bien présente. « Par exemple, si l’on parle avec un crayon dans la bouche ou que l’on ne se met pas bien en face de moi, la communication devient compliquée. »

« Ouvrir la voie »

Chaque jour, « il faut prévenir la personne en face, que ce soit dans un magasin ou lors d’un rendez-vous imprévu, de nous parler doucement, articuler sans élever la voix, et au pire des cas, écrire. »

D’où son initiative d’organiser, à son travail, des séances de sensibilisation à la LSF, la langue des signes française. Française, car cette langue est adaptée à chacune des cultures qui l’utilise.

Tous les salariés du syndicat mixte y ont adhéré. Fabrice Monmarchon, formateur LSF, et Mallorie Faneon, interprète LSF de l’Union régionale des associations de parents d’enfants déficients auditifs (Urapeda), ont animé quatre séances.

« J’ai senti une vraie motivation »

Le bilan est positif : « Avant, la plupart n’avaient pas conscience de ma surdité. Depuis, j’ai senti une vraie motivation. Quasiment tout le monde a capté l’importance de bien se positionner devant moi. Au quotidien, ce sera bénéfique pour moi », remarque Yann Le Roux, qui fait part aussi du « combat actuel mené par tous les sourds ».

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.