Une première réussie !

0
82
Les deux équipes, France et Italie, côté à côte pour la photo avant de s'affronter.
Les équipes de France et d’Italie se sont affrontées amicalement au Palais des Victoires avec trois joueurs locaux parmi les Bleus. Sans oublier une démonstration de volley assis
Pendant deux jours, le Palais des Victoires a servi de décor à deux rencontres internationales entre la France et l’Italie et à une démonstration de volley assis.

Il y a d’abord eu un premier France-Italie. Deux formations composées de sourds et malentendants dont c’était la première confrontation. L’avantage était de voir évoluer chez les « Bleus », trois jeunes joueurs locaux puisque les frères Bigler portent les couleurs des Dragons cannois et Alex Pastorello celles du MOM.

L’engagement de l’AS Cannes

Un premier choc qui s’est achevé par une belle victoire des « Bleus » au tie-break.

Et même si les hommes de Stefano Gentile ont pris leur revanche le lendemain en s’imposant en trois manches, le groupe de Benjamin Gaillien et Fred Bigler peut voir l’avenir avec optimisme en vue du futur championnat d’Europe.

Une belle initiative due à l’engagement de l’équipe dirigeante de l’ASCVB, conduite par Michel Sebah et Etienne Rodolfo et qui s’est terminée sur une note enthousiaste de la part de l’ensemble des participants.

En effet, pour Chrystel Bernou, chef de projet de volley santé à Volley France, l’engagement du club cannois est à mettre en exergue car il est le premier à proposer à la fois une confrontation France-Italie et à organiser un tournoi de volley assis.

« L’organisation a été sans faille et nous avons reçu un accueil exceptionnel tant par le club, la commune, la région et Pierre et Vacances. Cela prouve aussi qu’un grand club de volley comme l’AS Cannes s’intéresse de près au para-volley car notre objectif est de pouvoir créer prochainement un championnat, sous forme de plateaux, dédié aux personnes handicapées et quel que soit le handicap » a-t-elle tenu à ajouter tout en surveillant de près que les règles du volley assis soient bien respectées par toutes et tous.

Un tournoi plutôt ludique, ouvert à tous, qui a réuni cinq équipes dont les spécialistes du Pradet et qui aura aussi permis de voir évoluer Jiri Kral, le géant tchèque et capitaine de l’équipe professionnelle, dans des postures assez inhabituelles.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.