L’école pour les sourds : le parcours du combattant

0

En Île-de-France, il n’existe que treize places au collège pour les jeunes sourds. Les parents d’élèves interpellent le ministre de l’Éducation pour construire une vraie fillière dédiée, en langue des signes.

Vincent a 10 ans. Diagnostiqué sourd profond très jeune, il suit sa scolarité dans la seule école de Seine-Saint-Denis qui propose un cursus bilingue français – langue des signes. Un avantage pour le jeune garçon qui se dit ravi de suivre des cours « inclusifs ».

Problème, à la rentrée prochaine, alors qu’il doit entrer en sixième, il n’a aucune certitude de trouver un établissement qui lui convienne. Face auxactions du gouvernement sur la question de l’éducation des jeunes sourds, les parents d’élèves et les internautes se mobilisent.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.