07/05/18 : Résumé en LSF de la réunion avec le ministère de l’Education Nationale

0

La commission éducation de la FNSF, Delphine Kholoukhoev et la présidente de l’ANPES, Mme Vella ont eu RDV avec le ministère de l’éducation nationale ce matin afin d’avoir le bilan du dispositif PEJS (Pole d’enseignement de jeunes sourds) qui devrait être fait en décembre dernier. Or , nous n’avions pas de nouvelles depuis la dernière réunion de septembre,  nous avions demandé plusieurs fois un rdv qui a finalement eu lieu ce matin.  L’objectif de ce Rdv était de demander l’état de lieu du PEJS LSF ( parcours bilingue : langue des signes et français écrit) depuis la diffusion du circulaire en février 2017.

Combien d’élèves sourds sont inscrits au PEJS LSF ?
Combien et où de PEJS dans toute la France ?

Avant le rdv , nous avions préparé un dossier sur la situation réelle. Nos questions sont restées sans réponses, les 3 personnes que nous avions rencontré ont lu le dossier et disaient « Ah oui rdv en septembre dernier, c’est vrai oui oui oui  euhh euhh …. »
Nous avions demandé le bilan et leur réponse :  a été : « le bilan n’a pas été fait »
Toutes nos questions sont restées sans réponses,  leurs réponses étaient « on sait pas on sait pas on sait pas »
Nous avons demandé une solution pour plusieurs élèves sourds sans école à la rentrée 2018.  Réponse : « pas de solution, nous n’avons pas de baguette magique ! »
Ces réponses sont inadmissibles ! Le dialogue que nous avons eu avec eux depuis plusieurs années est compromis ! Maintenant nous devons agir !
Pas de progression ni développement de PEJS ont été constatées, au contraire, des classes PEJS sont menacées de fermeture et des élèves sourds sans école !
Nous demandons à vous, citoyens de signer la pétition (souhait d’avoir plus de 10 000 signatures) et partagez notre lettre ouverte . La pétition et la lettre ouverte seront diffusées ce soir aux associations et elles se chargeront de relayer.
Dans la lettre ouverte, tout est expliqué. Justement  les textes de Lois existent mais ne sont pas appliqués. Le problème vient des rectorats qui n’informent pas leurs droits aux familles à bénéficier du PEJS, l’existence du PEJS est caché. Il est clair qu’il y a une volonté politique de ne pas favoriser le développement du pejs. Le ministère a même précisé qu’elle ne pouvait pas intervenir auprès des rectorats.  A quoi sert donc  un ministère de l’éducation sans pouvoir, le fonctionnement interne est très complexe. Nous revendiquons le droit des parents à choisir une langue pour leur enfant et de plus l’ONU a affirmé  récemment qu’un enfant sourd  sans environnement en LSF est en situation discriminatoire . Nous allons donc agir à commencer par les tribunaux administratifs pour toutes situations qui sont bloquées, les familles ne devront pas avoir peur. Nous allons les aider.  Les informations  données ici ne sont  pas  complètes car nous venons juste de sortir du ministère. Nous allons vous  donner  des informations au fur et à mesure .Merci de nous écouter et merci de partager notre action . Ne lâchons pas, restons ensemble !

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.