Innovation. Une veste « musicale » pour sourds en projet à Brest

0
Tanguy Louis-Marie, Théo Boussard, Alexandre Valentin et Loic Goasguen sont étudiants à l’UBO et des « geeks » au grand cœur

Quatre étudiants de l’UBO ont reçu jeudi soir, le 1er prix « Innovations » de la Fondation Banque populaire. Des « geeks » au grand cœur.

Ils projettent de « réaliser une veste permettant aux sourds et malentendants de « ressentir » un concert, en direct ». Jeudi soir, un groupe de quatre garçons a reçu le premier prix « Innovations étudiants » remis par la Fondation Banque populaire de l’Ouest à des étudiants de l’Université de Bretagne occidentale (UBO). Et un chèque de 2000 €.

« Cette somme nous permettra d’effectuer un stage d’un mois au sein du Fablab de l’UBO. On va pouvoir se consacrer à plein temps à notre projet ! Jusqu’à présent, c’est en dehors de nos heures de cours, on vient travailler à l’atelier du Fablab à l’heure de midi. Mais on n’avance pas très vite… »

Loic Goasguen, Théo Boussard, et Alexandre Valentin sont en troisième année de licence électronique à l’UBO ; Tanguy Louis-Marie est en master Image et son. Ils travaillent en lien avec l’école de la Pointe, à Brest, qui accueille des enfants malentendants ; l’Afda (association finistérienne pour déficients auditifs) ; et la Carène, salle de musiques actuelles.

Premiers retours très positifs

L’idée a germé chez le responsable handi du Fablab. Puis le projet leur a d’abord été proposé dans un cadre universitaire. Ensuite, les quatre étudiants se sont pris au jeu. Ils ont continué à le développer, sur leurs heures de loisirs.

« On a réalisé un premier prototype. La réaction des enfants a été positive. Nous devons désormais travailler à affiner notre projet pour que les sons ressentis soient agréables, et ne gênent pas, expliquent-ils. Il s’agit de retranscrire la musique par des vibrations. »

Les étudiants de l’UBO lauréats 2018 de la Fondation Banque populaire.

Autres projets récompensés

Trois chèques de 1 000 € ont été remis à Fetta Boudarene et Ayyoub Mekkaoui pour « Gelabon » ou l’impression 3D alimentaire, Antoine Descoins, pour son projet « Lupin » de cyclomoteur électrique allégé et Sarah Laubié, pour « Waste factory », projet de recyclage du plastique en aileron de planche de surf, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.