« C’est la société qui nous handicape » : Mélanie, sourde de naissance, déconstruit les clichés sur la surdité sur YouTube

0

Sur sa chaîne YouTube « MélanieDeaf », Mélanie, sourde de naissance, raconte sa vie quotidienne et lutte contre les clichés sur la surdité.

Mélanie, 22 ans, est sourde de naissance. Seule sourde dans une famille d’entendants, elle sait « oraliser », s’exprimer oralement, depuis son enfance. Elle a commencé à apprendre la langue des signes à seize ans. Sous le nom de « MélanieDeaf », elle raconte sur sa chaîne YouTube sa vie quotidienne et tente de lutter contre les clichés touchant les sourds.

« Ça ne sert à rien de crier »

La jeune femme veut utiliser la plateforme pour dénoncer les stéréotypes souvent associés à la surdité. Par exemple, tous les sourds ne sont pas sourds-muets. Mélanie explique« Il faut savoir que certaines personnes sourdes parlent (…) car ils arrivent à capter des sons grâce à leurs implants et leurs appareils. »

En s’attaquant aux clichés, Mélanie s’attache à montrer que les sourds sont des personnes « comme les autres » qui, par exemple écoutent de la musique et même en jouent. Des personnes normales, auxquelles il n’est pas nécessaire de s’adresser en criant : « Ça ne sert à rien : les sourds n’entendent pas. » Au contraire, crier empêche la compréhension, mieux vaut s’attacher à bien articuler.

« La vie d’un sourd au quotidien, c’est comme les autres »

Mélanie explique que « la vie d’un sourd au quotidien, c’est comme les autres », car la seule chose qu’il ne peut pas faire « comme tout le monde », c’est entendre. Mais elle considère aussi que la société n’est pas toujours adaptée à ce handicap.

Dans les transports en commun, par exemple, la majorité des informations importantes ne sont pas écrites sur les panneaux d’affichage, mais délivrées par annonces sur les hauts-parleurs. Les sourds comme Mélanie ne sont pas tenus au courant des problèmes. Elle évoque également le cas des sous-titres à la télévision, trop souvent décalés, « mal faits » et parfois même manquants.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here