Théâtre : Miracle en Alabama, de William Gibson

0
Miracle en Alabama, au théâtre La Bruyère

« Miracle en Alabama » (Miracle Worker, 1960), de William Gibson (1914-2008), d’après le livre autobiographique « Sourde, muette, aveugle : Histoire de ma vie » (1903 ; trad. A. Hazard, Payot, Paris, rééd. avril 2001, 8,65 €) d’Helen Keller (1880-1968). Adaptation et mise en scène par Pierre Val. Avec Valérie Alane (Kate Keller), Julien Crampon (James Keller), Stéphanie Hédin (Anne Mansfield Sullivan), Marie-Christine Robert (tante Eve), Pierre Val (le capitaine Arthur Keller) et Lilas Mekki en alternance avec Clara Brice (Helen Adams Keller). Au théâtre La Bruyère. Jusqu’au 31 mars 2018. 100′.

Basée sur la véritable histoire d’Helen Keller « Sourde, muette, aveugle : Histoire de ma vie » publiée en 1903 lorsqu’elle a 23 ansMiracle en Alabama, une adaptation de ce texte autobiographique par William Gibson (Miracle Worker, 1960) et immortalisé par Ann Bancroft sur scène et à l’écran, relate l’histoire d’une enfant de 7 ans, sourde, muette et aveugle dès son tout plus jeune âge à la suite d’une congestion cérébrale qui va devenir, au fil des années, un horrible petit animal sauvage incorrigible dont les parents, le capitaine Arthur et Kate, ne savent plus qu’en faire et en désespoir de cause, ils tentent une ultime et dernière initiative en recourant aux services d’une institutrice complètement atypique et d’une obstination rare, Anne Sullivan, qui, à force de tendresse et de dureté, va progressivement lui ouvrir les oreilles, la bouche et les yeux et elle deviendra la première universitaire handicapée.

Le rôle d’Helen Keller est joué, en alternance, par deux jeunes comédiennes, Lilas Mekki et Clara Brice, dont c’est, pour l’une et l’autre, la première production professionnelle. La première est elle-même sourde de naissance et parle la langue des signes depuis sa scolarité. Quant à la seconde, elle est… passionnée par la langue des signes et participe à des formations artistiques en langue des signes avec la Compagnie On/Off à Lyon et l’IVT (International Visual Theatre) à Paris. C’est Clara Brice que LexTimes a pu voir sur scène mardi dernier et sa prestation dans ce rôle de composition est tout simplement magistrale.

Pour les représentations des jeudis 22 février et 22 mars 2018 à 21h00 et celles des samedis 17 et 31 mars 2018 à 14h30, le théâtre propose, avec le concours de l’association Accès Culture, un surtitrage adapté en français pour les personnes sourdes et malentendantes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.