Le fidèle bénévole du Festival de cinéma, Shu Wong est décédé d’une crise cardiaque, à l’âge de 40 ans. Il a participé à presque toutes les éditions de la section « Monde des sourds », depuis sa création en 2009. Un hommage lui sera rendu à Massy, dans l’Essonne, ce dimanche à 15h. D’autres hommages dans l’Ouest pourraient être organisés.

Ceux qui ont fréquenté le Festival de cinéma ces huit dernières années l’ont forcément croisé, lui et son sourire. Le fidèle bénévole Shu Wong est décédé d’une crise cardiaque, à l’âge de 40 ans.

Le généreux trublion et défenseur de la culture sourde a participé à presque toutes les éditions de la section « Monde des sourds », depuis sa création en 2009.

Reconnaissable à sa démarche cool, ses claquettes, son bonnet, ses lunettes de soleil flashy et ses sweats à capuche, il était, depuis 2014, formateur et vulgarisateur de la Langue des signes française (LSF), à Sign Events LSF, à Paris. Il y réalisait de nombreux clips, emprunts d’humour.

Bénévole à l’accueil du Festival de cinéma, ouvreur dans les salles de cinéma, animateur pour le mini-festival des enfants, manutentionnaire aux côtés des régisseurs, il avait à cœur de transmettre sa langue, la LSF, et d’accompagner les nouveaux bénévoles, sourds comme entendants, dans leur découverte de Douarnenez et du festival.

Laetitia Morvan, présidente du collectif des Sourds en Finistère, a fait part, hier« de sa grande tristesse ».Un hommage, organisé par la communauté sourde parisienne, les amis de Shu et l’association Les Yeux pour entendre, aura lieu dimanche 18 février, à 15 h, à Massy, sur le parking du terrain de football du gymnase La Poterne, où Shu et ses coéquipiers de l’Étoile sportive des sourds de Vitry jouaient.

D’autres hommages dans l’Ouest pourraient être organisés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.