L’établissement propose une nouveauté pour les sourds et malentendants avec le sous-titrage

0
38

C’est une lutte de tous les jours que Sophie Vouzelaud mène pour faire connaître les problèmes quotidiens des sourds et des malentendants.

Ainsi, avec son amie Anne-Marie Roca, traductrice en langue des signes, elle a décidé de rencontrer Marc Riffaud, directeur du Ciné-Bourse pour gravir une nouvelle marche. « Lorsque Sophie est venue me voir pour me parler de films spécialement sous-titrés pour les sourds et malentendants qu’une salle comme la nôtre pourrait diffuser, j’ai tout de suite accepté d’accéder à sa demande. Désormais, les deux salles de Saint-Junien proposent des films accessibles aux sourds et malentendants, ce qui n’est pas le cas partout. Pour nous qui sommes au service du public, c’est un atout supplémentaire et une joie d’accueillir maintenant une nouvelle population. Cependant, nous ne pouvons pas proposer tout que ce qui existe et malheureusement tous les films ne sont pas sous-titrés spécifiquement. » Sophie Vouzelaud le déplore elle aussi mais elle est bien décidée à convaincre les distributeurs pour qu’ils élargissent leur offre à tous les films qui seront disponibles sur le marché. Un nouveau combat commence.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.