Les élèves découvrent le monde des sourds

0
81
Une belle osmose entre ces jeunes citoyens et Thomas (en haut à droite).

En fin de trimestre, des élèves de 5e du collège Saint-Gatien ont visionné le film « Au pays des sourds ». Ils ont ensuite participé à un débat avec Thomas Bouvard, malentendant. « L’objectif de notre dispositif Collage au cinéma, avec notre association Format ciné, était de faire comprendre aux jeunes que le cinéma est un langage pour faire rêver, mais aussi pour réfléchir, émouvoir et sensibiliser », précise Isabelle de Rose, leur enseignante. Ainsi, ils ont été sensibilisés à la surdité et au monde des sourds.
Thomas leur a présenté l’alphabet des signes et raconté son histoire : sourd de naissance, suite à une maladie génétique, il a subi une implantation à l’âge de 3 ans, à l’hôpital Clocheville. Il a suivi un parcours scolaire, réussissant au bac et à un BTS, mais avoue : « C’est difficile dans la vie active, pour trouver du travail, oui, il y a des contraintes»
Les collégiens ont eu, pour le plus grand nombre, des réactions très positives et matures, notamment face à la différence, qu’ils veulent gommer. Ainsi, Lola : « Je trouve intéressant de voir la vie de personnes normales qu’on appelle handicapées, mot que l’on ne devrait pas employer. Ils sont comme nous, avec juste une difficulté au niveau de l’écoute. » Alexandre : « On a vu Thomas et on a compris le quotidien des malentendants ». Un autre encore : « Je vais changer ma vision. Je ne supporterai plus la moquerie. Nous sommes tous des humains»
Quant à la langue des signes, les réactions ont été très positives : « C’est une langue comme une autre. On pourrait la mettre en option, comme le latin. On a appris une nouvelle culture. »
Thomas a été très touché par ces réactions : « Ça me donne le moral ! J’aimerais enseigner le langage des signes»

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.