Accompagnée par les musiciens du Delano Orchestra, Emmanuelle Laborit signe une prestation de haute volée dans « Dévaste-moi ». A voir jusqu’au 26 novembre 2017 à Paris.

Un concert en langue des signes ? Attention, derrière ce résumé, réducteur, se cache un grand spectacle.

Molière de la révélation théâtrale en 1993 pour les Enfants du silence, Emmanuelle Laborit, née sourde, est une icône du combat pour la reconnaissance de la langue des signes française. Elle est surtout une grande comédienne. Ou plutôt, comme le prouve son retour sur scène, une formidable « interprète », terme qui a la gentille idée d’englober aussi bien le talent d’une actrice que d’une chanteuse.

Dans « Dévaste-moi » (titre emprunté à une chanson de Brigitte Fontaine), Emmanuelle Laborit est accompagnée des musiciens du Delano Orchestra, sûrement ce qui se fait de mieux depuis une dizaine d’années sur la scène musicale indépendante en France.

Elle ne chante pas littéralement mais « chansigne », verbe du premier groupe quisigne, comme son nom l’indique, l’art (rythmé et onirique) de chanter en langue des signes. Une discipline qui se révèle terriblement universelle.

D’Alain Bashung à Carmen, en passant Amy Winehouse ou Boris Vian, Emmanuelle Laborit et le groupe (re)donnent vie à une vingtaine de morceaux éclectiques qui, en filigrane, explorent l’immense paysage de la féminité.

Si elle n’entend pas les notes, Emmanuelle Laborit en ressent chaque vibration et dégage une énergie de rock star. Sensuelle et envoûtante, drôle et émouvante, elle dévoile aussi quelques pages de son histoire personnelle dans un complice dialogue avec le public et avec ses musiciens, épatants.

Mis en scène par Johanny Bert, cette toute jeune création qui casse les codes est un tourbillon enchanteur dont on ressort grandement ému. Un signe qui ne trompe pas.

Note de la rédaction : 5/5

« Dévaste-moi », jusqu’au 26 novembre à l’International visual theatre, 7, cité Chaptal à Paris (IXe). Le jeudi à 19 heures, mercredi, vendredi et samedi à 20 heures, dimanche à 16 heures. De 15 à 24 €.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here