Ateliers d’initiation, projection de film, débats, rencontres…

0
Marie-Béatrice Pierre fait découvrir à quelques personnes la langue des signes.
L’association « Fais nous signe » est intervenue vendredi à la médiathèque de Châlette-sur-Loing, avant la projection d’un film traitant du handicap de la surdité.

Le mois du film documentaire a débuté vendredi, à la médiathèque de Châlette, avec la diffusion de « J’avancerai vers toi avec les yeux d’un sourd », de Lætitia Carton. L’histoire est celle de la rencontre d’une entendante avec une communauté de sourds.

Un jeu de l’oie comme exercice pratique

La projection était précédée d’un après-midi de découverte de la langue des signes, au travers d’un jeu de l’oie mené par Marie-Béatrice Pierre, présidente de l’association « Fais nous signe ».

Cette dernière explique le principe : « Une personne lance le dé et tombe sur un thème correspondant à une case. De ce thème, elle choisit un élément (un animal par exemple) et doit le traduire en langue des signes. Ou alors, elle demande à l’intervenante de le faire, afin que tout le monde l’apprenne ».

Le collectif « Fais nous signe » peut aussi intervenir en entreprise. « Certains employés demandent comment procéder avec des personnes sourdes ou malentendantes. Elles parlent avec un accent qui semble étranger, donc leurs interlocuteurs leur répondent parfois en anglais », indique Marie-Béatrice Pierre. « Notre rôle est de les initier pour disperser les malentendus et entrer en contact ».

AgendaUne prochaine rencontre, gratuite et ouverte à tous, aura lieu mercredi 15 novembre, à 18 heures, au Pari’s, au 49, avenue de Paris, à Orléans.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here