Un milieu pour vivre avec la surdité

0
19

Dans les Laurentides, plus de 50 personnes vivent dans la surdité partielle ou totale. L’Association des personnes avec des problèmes auditifs des Laurentides (APPAL) vient en aide à plusieurs dizaines de personnes, dans son centre situé sur le boulevard Labelle, à Blainville. Il permet à ses membres d’avoir accès à de l’information, de communiquer et d’apprendre, dans un environnement fait sur mesure pour eux.

Depuis 1988, l’APPAL permet à ses membres de se rapprocher, se parler et se comprendre. Il existe plusieurs types de surdité, partielle ou complète. L’organisme aide ces gens, selon leurs besoins différents, dans un environnement de vie stimulant leur apprentissage et leur autonomie. «L’APPAL est un milieu de vie où les personnes sourdes et malentendantes se regroupent. On échange, on donne accès à de l’information et on communique. L’APPAL permet aux personnes sourdes de développer leur autonomie. Le but de notre organisation est vraiment de développer l’autonomie des personnes sourdes ou atteintes de surdité. Tout est adapté en langue des signes québécoise (LSQ)» , de dire Lyne Laforest, adjointe à la direction de l’APPAL.

Les membres de l’APPAL font des ateliers d’information et des activités, tel le Café des sourds, qui sert aux gens à communiquer et à avoir accès à une tonne d’informations concernant leur quotidien et leurs droits.

Les interprètes, un combat

«On invite un spécialiste en santé à nos bureaux pour une conférence, mais comment le comprendre? Nous avons un interprète. Il y a cependant des frais qui sont rattachés au service d’un interprète présent lors des conférences et activités de l’APPAL» , de dire Mme Laforest.

En effet, c’est le Service régional d’interprétariat Lanaudière (SRIL) qui offre ses services dans la région des Laurentides. Lors de conférences à l’APPAL, le SRIL offre les services d’un interprète qui se joint au groupe pour la communication du spécialiste invité.

De son côté, le Centre de santé et des services sociaux des Laurentides (CISSSL) offrent ces services en santé, pour le dentiste ou l’hôpital, par exemple. Cependant, Mme Laforest indique qu’il n’y a pas de service dans le cas d’un enterrement ou d’un mariage. Pour la banque, il n’y a pas d’interprète, mais parfois il y a des institutions financières qui acceptent. Les institutions financières ne sont pas dans l’obligation d’offrir le service aux personnes atteintes de surdité.

«Les personnes sourdes ont souvent revendiqué les services d’interprètes. On s’est battus pour avoir ces services et on continue» , de préciser Mme Laforest.

La précieuse technologie

Depuis septembre dernier, le service Relais vidéo est disponible pour les personnes sourdes. En effet, la personne atteinte de surdité peut appeler un ami entendant par l’intermédiaire d’un interprète. La personne sourde communique alors son message par vidéo à l’interprète. Celui-ci rejoint ensuite l’autre personne pour lui déchiffrer le message par téléphone conventionnel.

«On est trois personnes. L’interprète vidéo, qui entend, va transmettre le message que je veux transmettre. C’est nouveau, mais c’est un outil très intéressant» , de lancer Mme Laforest, tout en précisant que cette technologie aide les personnes sourdes à devenir autonomes. Les responsables de l’APPAL voient la différence qu’amène le service Relais vidéo. «On a beaucoup moins de membres qui se présentent au bureau. On peut aussi utiliser Skype pour communiquer à distance. Les personnes ne téléphonent presque plus. On utilise le vidéo pour communiquer.»

Le service Relais vidéo est aussi disponible sur tablette et téléphone cellulaire. Ainsi, les personnes sourdes peuvent utiliser ce service en tout temps et n’importe où.

Enfin, pour plus d’informations concernant l’APPAL, ses services et son calendrier d’activités, il suffit de visiter son site, au [http://www.appal.ca/]

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.