Anthony, un animateur sourd au centre social

0
32

«Quand il a candidaté au poste d’animateur, avec Marie Terrier, la présidente, nous avons étudié son CV qui correspondait tout à fait à ce que nous attendions, on s’est dit pourquoi pas et nous l’avons donc recruté», explique Vincent Ficher, directeur du centre social Le Foyer.

C’est ainsi qu’Anthony Cathala, 28 ans, sourd et muet, a intégré l’équipe d’animateurs pour quelques semaines cet été.

Anthony est muet de naissance, comme ses deux parents. Il a fréquenté l’école en langue de signe français à Ramonville.

Titulaire d’un brevet d’aptitude professionnel d’assistant animateur technicien (diplôme BAPAAT), jeunesse et sports, il a une expérience professionnelle de 12 ans. Centre de loisirs, CLAE, accompagnateur en voyage en Espagne, il a travaillé avec des ados, des enfants, des handicapés, des sourds

«Je ne rencontre pas de difficultés particulières pour ce que je fais ici avec les ados : du sport, des activités de Koh Lanta» écrit-il (notre manière de communiquer pendant ce reportage).

Une communication difficile avec les enfants

Riche de son tour du monde pendant lequel il a visité 85 pays : plongeur (en mer), photographe, Anthony a plusieurs cordes à son arc. Les difficultés qu’il rencontre ? La non-compréhension avec les entendants : «Ils n’arrivent pas à comprendre la langue des signes alors je suis obligé de multiplier les efforts. Ici, j’ai appris quelques mots de langage des sourds aux jeunes. Ils sont très attentifs. Et le fait d’être sourd ne m’empêche pas de les comprendre.

Et ne dites pas à Anthony qu’il est malentendant, il est sourd et le revendique. La rencontre d’Anthony avec les jeunes ados et avec ses collègues animateurs a été une expérience, certes parfois un peu compliquée mais très enrichissante pour tous.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.