Le handicap fait partie des nombreux sujets abordés au cours de l’année scolaire des CE2. Si le handicap peut être considéré comme un facteur de rupture sociale, la confrontation des jeunes enfants à la surdité permet de dédramatiser cette situation et de les ouvrir à d’autres moyens de communication comme la langue des signes. Jeudi après-midi, M. Pineau est intervenu à l’école du Château-d’Eau pour faire découvrir des mots en langue des signes, avec des affiches avant de leur raconter une petite histoire en langue des signes. Ces interventions se déroulent dans les trois écoles primaires de Gouesnou dans le cadre des Tap.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.